Patrimoines à découvrir

decouvrir

De nombreux sites industriels à travers la France sont aujourd'hui transformés en musées, centres de culture scientifique, écomusées, ateliers-musées...  ils racontent l'histoire des femmes et des hommes au travail dans des territoires urbains et ruraux depuis l'avènement de l'industrie. Mines de charbon, usine de cuivre, atelier de fabrication de chapeau, cuivrerie autant de lieu et d'associations impliquées dans leur sauvegarde à découvrir !

Le hangar à dirigeables d’Écausseville, Manche

Construit en béton armé de 1917 à 1919, suivant les dessins de l’ingénieur Henry Lossier...

Haut-Fourneau

Vendresse : un site métallurgique du XVIIIe siècle transformé en site touristique et de loisirs autour du feu et de l'eau.

L'association Arkae d'Ergué-Gabéric oeuvre pour la conservation de la mémoire des habitants de la commune d'Ergué-Gabéric

L'Association pour l’histoire des chemins de fer a été créée en mai 1987. Constituée à l'issue de son premier colloque, réuni à Paris en mai 1988, le comité scientifique de l'association a élaboré des programmes de recherche successifs qui privilégient des thèmes prioritaires.

Ces thèmes sont développés par des colloques et journées scientifiques, des publications, et sont proposés aux étudiants candidats à des bourses de l’association.

Logo Inventaire du Patrimoine de Poitou-Charente

Poitou-Charentes était, en 2007, la première région française à avoir achevé l'inventaire du patrimoine industriel...

Ouvert depuis octobre 2015, le Pavillon de l’Industrie est un centre d’interprétation créé et géré par l’Académie François Bourdon.

Hauts-fers et moulins d'hier, artisans et usines d'aujourd'hui, les entreprises vosgiennes qui reçoivent le public dans un décor naturel d'exception et lèvent le voile sur leurs procédés de fabrication sont légio

Patrimoine industriel de l'arrondissement de Caen

Pamiers: Histoire et patrimoine au fil des canaux

logo Chapeau

Le Musée du Chapeau, devenu depuis Atelier-Musée, a ouvert ses portes en 1983. Sa création a suivi l’époque de déclin de la mono-industrie locale multiséculaire de la chapellerie. Il s’attache à la conservation de la mémoire chapelière et à la sauvegarde active des savoir-faire. Il est labellisé « Musée de France ».

La muséographie dialogue en permanence entre le bâtiment et l'objet chapeau. Le visiteur pourra découvrir :

Moleriae

"MOLERIAE", une association européenne

Une initiative de Marie RICHARD, Maire de La Ferté-sous-Jouarre, pour faire suite à la dynamique créée par le colloque international sur l’industrie meulière de 2002 : la création d’une association européenne des villes et organisations meulières, ouverte à tous ceux, chercheurs et passionnés, qui s’intéressent à ce pan de l’activité de l’humanité, essentiel à la survie.

"MOLERIAE" est un nom qui a été choisi pour n’appartenir à plus aucune langue vivante. Pluriel latin de "meulière", il se veut un nom unificateur.

Le Lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice occupe actuellement une superficie de 23 hectares...