Please select your page
In memoriam : Louis Bergeron
Prix jeune chercheur 2014
Racines, patrimoine...
Ressources documentaires
Colloque TICCIH 2015 : Inscrivez-vous !
  • In memoriam : Louis Bergeron

    L'annonce du décès de Louis Bergeron a consterné les adhérents du Cilac : voici l'hommage qui lui est rendu par le Cilac

    Pour lire le portrait de Louis Bergeron, reportez vous à cette page sur notre site...


     

     

  • Prix CILAC  Jeune chercheur 2014

    en patrimoine industriel, scientifique et technique en partenariat avec le Musée des arts et métiers

    Institué en 2011, le Prix Jeune chercheur en patrimoine industriel, scientifique et technique est un encouragement à la recherche, à la valorisation et à la prise d’initiatives innovantes dans le domaine du patrimoine industriel, tangible et intangible. Il a pour vocation de rendre compte de la vitalité de l’enseignement et de la recherche, théorique et appliquée, dans le vaste champ du patrimoine industriel, scientifique et technique.

    Il s’adresse donc aux étudiants dans les domaines des sciences humaines et sociales, des sciences de l’ingénieur, de l’architecture, de l’urbanisme et des arts plastiques, de niveau Master 1 et 2 et Doctorat.

    Lire la suite pour en savoir plus 

  • Racines, patrimoine : du passé ne faisons pas table rase ! Notion longtemps ignorée, le patrimoine industriel retrouve depuis trente ans une importance : le Cilac n'y est pas pour rien... Dans une France des cathédrales et des châteaux, protéger des usines, des halles, des mines - qu'au nom de la modernité il fallait effacer -  n'était pas évident. Faut-il d'ailleurs parler à l'imparfait ?

    Sans racines, sans savoir d'où on vient, il est impossible de tenir un cap. L'histoire rejoint la politique au sens de l'art de gouverner  la cité. Le souci du patrimoine industriel emprunte différents chemins : d'abord la connaissance du passé, puis le développement durable en réutilisant intelligemment l'héritage industriel et, enfin, le lien social.

    Les historiens, les économistes, les aménageurs et les militants associatifs se retrouvent ainsi au sein du Cilac pour que l'usine ancienne ne soit pas vue uniquement comme un tas de briques ou de métal rouillé. Mais comme un atout : n'est-ce pas le sens du mot patrimoine ?

  • Vous pouvez utiliser et améliorer  la base de données proposée par le Cilac

    http://www.cilac.com/bdd/

    ecran 2013-12-09_à_08.53.05

    Vous trouverez trois bases reliées entre elles :  patrimoine industriel protégé,  bibliographie et  reconversion.

    Ces fiches sont en cours de vérification : indexation, géolocalisation et ajout d'images. Vous pouvez participer à cet enrichissement. Pour en savoir plus,  contactez-nous par courriel

     

  • L'appel à communication pour le colloque de Lille-Région est en ligne : allez sur cette page...

    Vous pouvez également vous connecter au site dédié : http://ticcih-2015.sciencesconf.org/

Le dernier numéro de Patrimoine industriel est paru !

Patrimoine Industriel 66 67

Ce numéro, entièrement bilingue, a bénéficié du soutien du ministère de la Culture et de la Communication et propose un bilan du patrimoine industriel en France depuis une quarantaine d'années.

Il comporte des articles thématiques (musées de l'industrie, reconversion de bâtiments industriels, patrimoine des transports,  manufactures de l'ancien régime,  usines textiles, sites miniers, machines de production..) ainsi que sur des régions (Champagne-Ardenne, Ile-de-France...).

Commande au prix de 25€ + frais de port à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Le patrimoine industriel entre action et réflexion

Journées d'étude en hommage à Louis Bergeron

2 et 3 décembre 2016

Appel à communications

Date limite d'envoi des propostions : 5 septembre 2016

En octobre 2014 disparaissait Louis Bergeron, directeur d'études à l'EHESS, président d'honneur du CILAC et de TICCIH –The International Committee for the Conservation of the Industrial Heritage, dont le rôle dans le champ du patrimoine industriel en France comme à l'étranger fut très important.

Homme de réflexion devenu acteur de terrain, il a accompagné et influencé nombre de structures – associatives, muséales, culturelles – et d'hommes et de femmes issus de milieux très divers, tous passionnés par le patrimoine matériel et immatériel de l'industrie.

Après l’hommage qu’il lui a rendu lors du XVIe congrès de TICCIH, le CILAC souhaite organiser deux journées d'étude les 2 et 3 décembre 2016, lors de son prix Jeune chercheur, afin de revenir sur le chemin parcouru depuis la fin des années 1970, et de saisir les multiples façons, directes et indirectes, par lesquelles s'est exercée l’influence de Louis Bergeron. Elles se dérouleront à la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 4 place Saint-Germain-des-Prés, 75006 Paris.

Plusieurs pistes sont proposées sans être exhaustives :

  • Les associations : l’action de L. Bergeron au sein du CILAC comme de TICCIH s’est exercée à différentes échelles et périodes, auprès d’institutions et sur des modes qu’il s’agira de retracer (conseil, mise en réseau, structuration, définition des objectifs, etc.)
  • Une communauté de chercheurs : directeur d’études à l’EHESS, L. Bergeron a non seulement formé des étudiants devenus chercheurs à leur tour, mais aussi intéressé à son domaine ses collègues. De quelles transmissions générationnelles s’agit-il ?
  • Des lieux, des hommes et des femmes : musée, écomusée, centre d’interprétation, paysage culturel, autant d’espaces où s’est illustrée la présence de L. Bergeron qui fut président de l’Écomusée du Creusot.
  • Ses écrits. En plus de la revue Industrial Patrimony, ses ouvrages ont été importants, notamment dans l'espace francophone, pour des raisons différentes, comme :
  • Le patrimoine industriel, un nouveau territoire, Paris, Éditions Liris, 1996 (avec G. Dorel-Ferré) avec une première réflexion épistémologique sur ce nouveau champ
  • Le patrimoine industriel aux États-Unis, Paris, Hoëbeke, 2000 (avec M.-T. Maiullari-Pontois) pour faire découvrir à la communauté francophone les réalisations américaines dans ce domaine.

De nombreux articles ont également été largement lus et diffusés, tels que ses notices dans l’Encyclopædia Universalis. Il s’agira ici de comprendre l’influence et les apports de cette littérature sur laquelle il est toujours possible de prendre appui et de voir dans quelle direction s’oriente aujourd’hui la réflexion dans ce champ.

  • L’approche comparée et le développement de réseaux internationaux dans le champ du patrimoine industriel.

Cette manifestation sera l’occasion de rappeler l’apport intellectuel et l’action sur le terrain de Louis Bergeron dans le patrimoine industriel, mais surtout de poser ces questionnements pour aujourd’hui et demain en donnant la parole aux associations, aux chercheurs et aux étudiants qui, aujourd’hui, s’inspirent de ses travaux.

La date limite d'envoi des propositions est fixée au 5 septembre. Le résumé d’une vingtaine de lignes, accompagné d’une présentation de l’auteur, est à envoyer à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Réponse prévue pour le 1er octobre.

Les journées d’étude se tiendront à la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 4 place Saint-Germain des Prés, 75006 Paris.

La prise en charge des déplacements sera possible dans la limite du budget disponible.

Comité scientifique :

- Louis André, Maître de Conférences, Univ. Rennes 2

- Claudine Cartier, Conservateur général honoraire du patrimoine, ministère de la Culture et de la Communication

- Gracia Dorel-Ferré, IPR, Univ. de Savoie

- Marina Gasnier, Maître de conférences, HDR, Univ. de technologie de Belfort-Montbéliard

- Florence Hachez-Leroy, Maître de conférences, HDR, CRH/EHESS – Comue Lille Nord de France

- Ivan Kharaba, Académie François Bourdon

- Massimo Preite, Professeur des universités, Univ. de Florence

- Denis Woronoff, Professeur des universités émérite, Univ. Panthéon Sorbonne

 


A la suite d'une après-midi très riche en échanges, le prix CILAC Jeune chercheur 2015 a été attribué à :

- Anne Céline CALLENS, doctorante à l'Université Jean Monnet - Saint Etienne : Les éditions Paul – Martial : du photoreportage à la création de belles publicités, conservation et valorisation, pour le prix recherche théorique,

et

- Michaela FLORESCU, diplômée du Master Restaurateur du patrimoine, à l'Institut National du Patrimoine : « Voyage en carrosse » Etude et conservation – restauration d’un micro car en aluminium de Paul Arzens de 1951, pour le prix recherche action.

Le CILAC a adressé ses félicitations à l'ensemble des participants dont les présentations ont été très appréciées et a souligné la grande diversité et l’originalité de leurs apports.

Les deux prix, dotés par la SEIN, ont été remis par son président Olivier Mousson.

CALLENS Anne-Celine POSTER FLORESCU Poster2

Prix CILAC 2015 Prix CILAC 2015 Remise

* * * * * *

Télécharger le programme : CILAC_Prix_JC_2015_programme.pdf

Prix CILAC 2015CILAC Prix 2015 programme p2