Gigantisme Dunkerque

Gigantisme Dunkerque
Publié le : 23/05/2019

Dans la Fabrique de l'histoire, sur France Culture, Anaïs Kien et Anne Fleury nous emmènent à Dunkerque, où l'exposition Gigantisme met à l'honneur le patrimoine industriel de la ville. Une balade sonore entre la ville et son port, ses murs et ses hangars.

"Gigantisme Dunkerque", une balade sonore d’Anaïs Kien, réalisée par Anne Fleury.

Dunkerque est une ville conquérante. Bombardée par les forces allemandes puis par les Alliés au cours de la Seconde Guerre mondiale, la ville est détruite à 70% en 1945. On reconstruit sa ville et  son port, selon les critères de progrès du moment. Et la confiance qu'inspire le progrès dans cette période d'après-guerre, se fait religion !

A Dunkerque on trouve donc les éléments caractéristiques de la modernité industrielle de l’après-guerre : le charbon, l’acier, le béton, le pétrole auxquels s’ajoutent la construction navale à travers Les Chantiers de France qui fermeront leurs portes à la fin des années 1980. Le village de pêcheur est devenu un fleuron national de l’industrie et un passage obligatoire du trafic maritime en Mer du Nord ; la ville concentre donc aussi de nombreux capitaines d’industrie et c’est l’un d’entre eux, Gilbert Delaine, qui décide d’allier art et industrie au profit de la culture populaire à partir des années 1970. 

En 2019, la triennale d’art contemporain Gigantisme - Art et Industrie ouvre ses portes. Artistes, musées et industriels s’associent pour couvrir le territoire de la ville d’œuvres d’art qui s’inspirent des grandes ambitions et de la démesure des géants de carnaval et des cathédrales d’acier qui ponctuent le paysage. Le patrimoine de Dunkerque est là, bien différent des chapelles médiévales et des portes royales habituelles.

Après les crises pétrolières, après la fermeture des chantiers navals, après la prise de conscience écologique comment assumer une telle identité industrielle ? Balade sonore sur quelques sites de Gigantisme à Dunkerque.

Avec : les commissaires de Gigantisme : Sophie Warlop, directrice du LAAC et des musées de Dunkerque ; Géraldine Gourbe, historienne de l’art ; Keren Detton, directrice du FRAC, ainsi que les artistes Nathalie Brevet et Hugues Rochette, et Pierre Gugliermina. 

https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/histoire-du-patrimoine-les-aleas-dun-heritage-commun-44-gigantisme-dunkerque