Poster Poudrerie de Saint-Chamas

Poster Poudrerie de Saint-Chamas
Poster_poudrerie_chamas.pdf
Taille fichier:
27.16 MB
Date:
9 décembre 2013
Téléchargements:
13 x

 Florent Peters, Sophie Dublange, La valorisation du patrimoine industriel du pourtour de l'étang de Berre. Le cas de l'ancienne Poudrerie royale de Saint-Chamas – Miramas, Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse

ecran 2013-12-09_à_12.18.43 Résumé : L’ancienne Poudrerie royale de Saint-Chamas, fondée sur la rive Nord de l’étang de Berre (Bouches-du-Rhône) en 1690 par Louis XIV, initia le développement économique, social, culturel, urbanistique et industriel à caractère pétrochimique de ce territoire. Fermé en 1974 après 300 ans d’activité, le site de près de 140 hectares fut démantelé et dépollué par le Ministère de la Défense avant d’être cédé au Conservatoire du Littoral en 2001. Délaissée durant près de trente ans, cette friche industrielle est aujourd’hui un espace naturel préservé et protégé par son actuel propriétaire1. L’essentiel des moyens dont dispose le gestionnaire du site s’oriente vers la protection de la biodiversité et la sauvegarde écologique du site, devenu parc communal.

Malgré une demande grandissante des publics, l’institution gestionnaire n’est pas en mesure aujourd’hui de consacrer des ressources à la valorisation patrimoniale et historique du site.

Dans ce contexte, un groupe interdisciplinaire de chercheurs et de professionnels de l’aménagement a développé, en coopération avec les décideurs locaux en 2011, un projet de valorisation patrimoniale de cet ancien fleuron de l’activité industrielle locale. Catalyseur auprès des divers acteurs concernés (institutionnels, associatifs, individuels, culturels, économiques, du local au national), l’association porteur du projet réinvestit l’espace industriel délaissé dans le cadre d’une démarche interculturelle. A partir d’un important travail sur les archives en lien avec le site (écrites et recueils oraux), le projet vise à développer et à diffuser un corpus de productions à caractère historique et scientifique en s’appuyant sur les NTIC. L’apport de deux jeunes chercheurs en ethnographie (parcours d’entreprises, récits de vie et archives orales) ayant également réalisé des études documentaires s’insère dans l’objectif de conserver et pérenniser la mémoire encore vive du site industriel, en replaçant au centre des préoccupations l’Humain et le patrimoine d’une communauté.

 
 
 
Powered by Phoca Download