Please select your page

Rechercher dans le site


2 articles en relation avec "mine"

Résultats 1 à 2 sur 2

Mine de plomb et d'argent de Locmaria-Berrien et Huelgoat

Cette mine, vraisemblablement exploitée du temps des Celtes (1er siècle avant notre ère), et ensuite par les Romains, fut très active au XVIème siècle, mais son âge d'or fut les XVIIIème-XIXème siècle (1750-1866). Les cadres étaient pratiquement tous étrangers, quelques Anglais au départ, mais surtout des Allemands, dont les compétences technologiques en développement et exploitation minière étaient alors reconnues en Europe. La main d'oeuvre non qualifiée était locale. Les anglais venaient du Pays de Galles et de Cornouailles, les allemands du Harz, Saxe et Bavière. La Compagnie des mines de Basse Bretagne (1732), propriétaire de la concession, exploitait ce gisement et celui de Poullaouën situé à 7km à l'Est; elle employait, fin 1770, 1300 personnes sur les sites, et 400 à l'extérieur (transport du minerai, travail du bois en forêt pour les galeries et carbonisation pour les fourneaux des fonderies). 

Le patrimoine vu autrement : animation par les Hautes-Mynes du Thillot

Avec les vacances scolaires de la Toussaint revient le moment de la nuitantré.

La nuitantré, c'est la tombée de la nuit,... entre chien et loup ... le moment où s'animent les lutins et l'ensemble du petit peuple de la terre. Le moment choisi par les Hautes-Mynes pour vous proposer de suivre Josef Liegler et Antoine Waltrin , une nuit de 1597, lors de leur rencontre avec le Knocker dans la mine St Thomas ... ou encore de découvrir l'aventure diabolique vécue par Dieter Wiesmann un siècle plus tard dans la mine de la "Rouge-Montagne" ... enfin, d'apprendre pourquoi un Gnome, éconduit par la jeune et jolie fille d'un mineur du Thillot, est à l'origine de l'arrêt d'activité des mines de cuivre en 1761.