Please select your page

Rechercher dans le site


1 articles en relation avec "Evreux"

Résultats 1 à 1 sur 1

Normandie - le moulin de Navarre à Evreux

Les êtres de mon moulin

Initiative. Depuis 2011, une poignée de passionnés se mobilisent pour sauvegarder et réhabiliter l’un des derniers vestiges du patrimoine industriel ébroïcien : le moulin de Navarre. Rencontre avec ces doux dingues.

1/10
L’association des Amis du patrimoine d’Évreux a été créée en 2013. Reconnue d’utilité publique, elle peut percevoir des dons qui ouvrent droit à un crédit d’impôt

Derrière ces grands murs de briques rouges se cache sans doute l’un des joyaux du patrimoine d’Évreux. Le moulin de Navarre, situé à proximité du Nouvel hôpital de Navarre (ex-Centre hospitalier spécialisé), le long de la route de Conches, témoigne encore du passé industriel de la capitale euroise. Longtemps laissé à l’abandon, ce trésor - propriété de la mairie d’Évreux depuis 1988 - retrouve lentement une nouvelle jeunesse.Une poignée de passionnés, réunis depuis 2013 sous la bannière des Amis du patrimoine d’Évreux, ont décidé de restaurer ce site emblématique de la révolution industrielle. « L’aventure a commencé en 2010 lors des conseils de quartier, raconte Cyrille Maciopinto, secrétaire de l’association. Des habitants du quartier ont exprimé leur souhait de voir renaître le moulin. »

UN SUPPORT À DES ANIMATIONS

L’engouement ne s’est pas fait attendre. Quelques mois plus tard, les premiers férus d’histoire et de vieilles pierres ont mis la main à la pâte pour défricher les lieux. Aujourd’hui, ils sont une vingtaine à donner de leur temps et surtout de leurs deniers personnels pour accomplir ce devoir ce mémoire. Samedi dernier, les bénévoles se sont retrouvés pour remonter le régulateur de Watt, qui permet de régler la vitesse du moulin, nettoyer tous les étages, démonter la génératrice et bâcher le pressoir.

Depuis plus de deux ans, les Amis du patrimoine d’Évreux ont remis en état les vannes ainsi que la passerelle qui permet de traverser le Gord et de rejoindre les deux tours abritant les béliers hydrauliques. Ce système mécanique, inventé par les frères Montgolfier, constitue la particularité du moulin ébroïcien. Il permettait, sans électricité, de puiser l’eau de l’Iton et de l’envoyer à 600 m de là, à 34 m d’altitude, pour les besoins de l’asile (nettoyage des sols, des malades...).

« Lorsque le Département de l’Eure a racheté le site en 1860 pour y construire un asile, il n’y avait ni eau ni électricité ici, raconte Olivier Bourhis, le président. Il a fallu transformer l’endroit en unité de production pour satisfaire les besoins de l’établissement. » Le site était constitué d’un moulin pour la fabrication de farines pour les hommes et les animaux, d’une ferme, de jardins potagers, d’une pisciculture, d’un four à pain pour la production de pains et brioches et d’une brasserie de pommes pour la réalisation d’une boisson légèrement alcoolisée. « Il n’y avait pas d’eau potable à l’époque. Les gens buvaient du vin ou du cidre, d’où des problèmes d’alcoolisme en plus de l’aliénation », rappelle Olivier Bourhis.

C’est tout cela que l’association essaie de « maintenir en état. Nous avons imaginé un projet de réhabilitation sur quinze ans avec, chaque année, un chantier de restauration qui servirait de support à des animations. Nous trouvons dommage d’avoir un tel lieu historique qui n’est pas davantage ouvert à la visite, lui offrant ainsi une nouvelle vie. »

Comme l’an dernier, le moulin sera ouvert lors des Journées du patrimoine les 20 et 21 septembre. En 2013, près de 2 000 personnes sont venues découvrir le moulin de Navarre.

C.R.

 

Sourcr : /articles/584009/region/les-etres-de-mon-moulin#.U34SPl7KPMs

INFOS PRATIQUES

Renseignements par courriel :

olivierbourhis@hotmail.fr. L’association, reconnue d’utilité publique, peut
percevoir des dons. Les adresser
à Les Amis du patrimoine d’Évreux,
2, rue Franklin-Roosevelt, 27000 Évreux.

Sur Internet : www.facebook.com/
lesamisdupatrimoinedevreux