Please select your page

Rechercher dans le site


4 articles en relation avec "Bretagne"

Résultats 1 à 4 sur 4

Financement participatif pour l'IRPA : 25 ans de mémoire et d'expérience

Message aux usagers et partenaires de l'IRPA,

Comme vous le savez, l'activité de l'IRPA s'arrête fin 2014.

Nous avons décidé de compiler dans un ouvrage un "best of" de ces 25 années pour qu’elle ne s’effacent pas trop rapidement, en donnant largement la parole aux acteurs, témoins, intervenants, élus, professionnels qui ont participé à cette aventure unique en France. Nous sommes convaincus que cet héritage est précieux et qu'il peut encore servir à la Bretagne de demain.

Nous avons aujourd'hui besoin de vos financements pour nous aider à éditer et à diffuser cet ouvrage.

Pour nous aider, vous pouvez vous rendre sur la plateforme de financement participatif ULULE http://fr.ulule.com/irpa-missionpatrimoine et y apporter votre contribution.

Vous pouvez aussi apporter votre témoignage sur notre blog : www.blog.irpa-bretagne.org

L’équipe et les membres du bureau de L’IRPA.

Mauvaise nouvelle de Bretagne : l'IRPA cesse son activité faute de soutien

Nous venons de recevoir le communiqué suivant :

Chers usagers et partenaires de l'IRPA,

Nous avons la tristesse de vous informer que l’IRPA cessera son activité fin 2014 faute du renouvellement du soutien de son principal financeur public.

Par votre présence aux formations, votre intérêt pour les journées d’échanges, les publications de l’IRPA,  nous vous remercions d’avoir confirmé la pertinence du positionnement de l’IRPA et d’avoir  contribué à un  décloisonnement unique si ce n’est avant gardiste des visions des patrimoines dans l’aménagement et le développement régional.  

Parce que nous demeurons convaincus de la nécessité de telles actions à l’échelle régionale, nous avons souhaité retracer l’esprit dans lequel l’IRPA a conduit cette aventure dans un modeste ouvrage qui évoquera le cheminement et les réalisations de l’IRPA depuis 1990.

Une très large place y sera accordée aux témoignages des professionnels des patrimoines, élus locaux, intervenants, administrateurs bénévoles  qui ont participé à l’aventure de l’IRPA.

Vous aussi, vous pouvez raconter votre propre expérience de l’IRPA, votre meilleur souvenir, ce que l’IRPA a pu vous apporter, sur le blog que nous ouvrons dès aujourd’hui : http://www.blog.irpa-bretagne.org

Nous vous sollicitons aussi pour  contribuer au financement de cet ouvrage à travers la souscription que nous lancerons les jours prochains à travers une plateforme de financement participatif.

L’équipe et les membres du bureau de L’IRPA.

Mine de plomb et d'argent de Locmaria-Berrien et Huelgoat

Cette mine, vraisemblablement exploitée du temps des Celtes (1er siècle avant notre ère), et ensuite par les Romains, fut très active au XVIème siècle, mais son âge d'or fut les XVIIIème-XIXème siècle (1750-1866). Les cadres étaient pratiquement tous étrangers, quelques Anglais au départ, mais surtout des Allemands, dont les compétences technologiques en développement et exploitation minière étaient alors reconnues en Europe. La main d'oeuvre non qualifiée était locale. Les anglais venaient du Pays de Galles et de Cornouailles, les allemands du Harz, Saxe et Bavière. La Compagnie des mines de Basse Bretagne (1732), propriétaire de la concession, exploitait ce gisement et celui de Poullaouën situé à 7km à l'Est; elle employait, fin 1770, 1300 personnes sur les sites, et 400 à l'extérieur (transport du minerai, travail du bois en forêt pour les galeries et carbonisation pour les fourneaux des fonderies). 

Formation : cycle Collectage et valorisation du PCI au service du territoire

En quelques années le PCI (patrimoine culturel immatériel) est devenu incontournable pour la valorisation du patrimoine bâti ou muséal, pour la valorisation du patrimoine naturel mais aussi comme un champ patrimonial à part entière sur lequel se construisent l’identité locale, la culture et les liens sociaux du territoire et de ce fait, le tourisme.

Ainsi connaitre ce patrimoine, savoir le collecter, le traiter pour le restituer, le valoriser et le transmettre, sont devenus des impératifs pour les acteurs de la culture, du patrimoine, du tourisme et du développement local.