Please select your page

Rechercher dans le site


3 articles en relation avec "Belgique"

Résultats 1 à 3 sur 3

Colloque = Que garder du patrimoine de l'industrie lourde du XXe siècle

Colloque du 6 juin 2014 - Que garder du patrimoine de l'industrie lourde du XXe siècle - PIWB-IPW

http://patrimoineindustriel.be/Newsletters/display/123/

Pour l'inscription en ligne: patrimoineindustriel@idpw.be en mentionnant toutes vos coordonnées.ecran 2014-04-17 à 16.38.23

invit-der-02

invit-der-03

invit-der-04a

invit-der-06


 

 

 

Belgique : ces cheminées historiques qu'on abat

L’ancienne cheminée Cuivre & Zinc à Chênée (province de Liège) a été détruite

source : http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20140207_00429792

Le ministre wallon du Patrimoine, Carlo Di Antonio, avait accepté de la rayer de la liste de sauvegarde des bâtiments industriels. Une décision qui fâche l’asbl Patrimoine industriel Wallonie-Bruxelles.

cuivreetzinc Datant de la fin du 19ème siècle, la cheminée de l’ancienne usine Cuivre & Zinc à Chênée a été démolie mercredi, bien qu’elle figurait depuis juillet 2013 sur la liste de sauvegarde des bâtiments industriels pour son intérêt historique.

En décembre dernier, le ministre wallon du Patrimoine, Carlo Di Antonio (CDH), avait néanmoins accepté que ce monument soit rayé de la liste de sauvegarde. Le site de l’ancienne usine étant actuellement assaini par la Spaque (société publique d’aide à la qualité de l’environnement), le maintien de la cheminée posait des problèmes par rapport à sa stabilité et à la sécurité des travailleurs sur place.

Le ministre a également souligné que les abords et l’intérieur de la cheminée étaient pollués et que son maintien par un étançonnement aurait entraîné un important surcoût. Il considère que d’autres cheminées similaires ne sont pas rares et ont été mieux conservées.

Cette démolition ne ravit pas l’asbl Patrimoine industriel Wallonie-Bruxelles, qui juge au contraire que cet édifice était l’un des derniers du genre et qui regrette l’absence de toute concertation. L’association estime que cette cheminée constituait un témoignage historique important d’un point de vue pédagogique et que son maintien aurait été un signe de respect vis-à-vis des anciens travailleurs.

L’asbl invite le ministre à mettre en place une politique concrète et durable relative au patrimoine industriel du 20ème siècle.

Fraire (Belgique) : deux nouvelles études sur le fer et le verre

FRAIRE - L’extraction du minerai de fer au XIXe siècle et l’histoire de la verrerie font l’objet de deux nouvelles études fort intéressantes.

L’ASBL «Les sentiers du fer» aussi appelée«Les pîssintes du fîer» se donne pour objectif de faire connaître, de protéger et de valoriser le patrimoine du village de Fraire. C’est dans ce cadre que deux de ses membres viennent de publier deux nouvelles études relatives au riche passé industriel de la localité. La première est l’œuvre d’Achille Trotin, un Valenciennois dont les racines familiales se trouvent à Fraire. Elle traite de l’extraction du minerai de fer au XIXe siècle. Après avoir collecté des informations ainsi que de nombreux et non moins précieux documents depuis de nombreuses années, l’auteur a décidé de publier le fruit de ses recherches.