Please select your page

Rechercher dans le site


1 articles en relation avec "Aluminium"

Résultats 1 à 1 sur 1

Colloque international : l'aluminium, matière à création (MàJ)

L’aluminium, matière à création XIXe-XXIe siècles Colloque international 

École des Hautes études en sciences sociales, Paris - 11 et 12 décembre 2014


Site web dédié au colloque : http://crealu-2014.sciencesconf.org/

ecran 2014-02-26_à_14.37.33

 

Appel à communications

Matériau de la seconde industrialisation, symbole du progrès de la science puis de la « modernité », l’aluminium fait l’objet de perceptions contrastées : adoubé par certains créateurs (designers, couturiers, artistes), métal de l’exploit et la performance scientifique, technique ou sportive, il a dans d’autres domaines du monde social une image moins forte, car la banalité est moins glorieuse.

Pour ce dernier colloque de l’ANR Créalu, il s’agit de mettre en lumière, par une démarche pluridisciplinaire, les processus créatifs à l’œuvre depuis la découverte et l’invention d’un matériau nouveau au milieu du XIXe siècle : création d’un secteur industriel allant de la mine de bauxite aux objets du quotidien, réception et usages des produits de consommation courante ou d’exception, appropriation par les sociétés dans un contexte de globalisation.

Créalu s’articule autour de 4 axes de recherche définis dans son programme.

Le premier concerne les acteurs de l’industrie et de la création d’un matériau et de ses usages, de l’aluminium chimique aux nanotechnologies, dans ses interactions entre science, technique et économie,  du XIXe au XXIe siècle.

Le deuxième axe vise à définir les usages et les marchés, en focalisant l’attention sur les dispositifs de R&D et d’accompagnement de l’innovation, mais aussi sur la demande sociale et les conditions de diffusion (transports, architecture, design, luxe, vie quotidienne…).

En conséquence, un troisième axe concerne l’imaginaire de l’aluminium. L’intention est de comprendre comment inventeurs, ingénieurs, artisans et artistes ont rêvé et créé le matériau, comment cela se traduit dans l’art et la littérature.

Enfin, le dernier axe interroge les processus de construction du matériau en objet patrimonial : quelles sont les logiques scientifiques qui conduisent à la préservation et mise en valeur du patrimoine culturel de l’aluminium, matériel et immatériel, par typologie d’objets ou non ; quels en sont les contraintes de conservation, les méthodes et les outils ?