Please select your page

Rechercher dans le site


Inscrivez-vous à Info-Cilac

captcha

8 articles en relation avec "AIF"

Résultats 1 à 8 sur 8

Editorial : Vers une culture du patrimoine industriel

Editorial - n° 63 AIF

Vers une culture du patrimoine industriel

par Gracia Dorel-Ferré, présidente du Cilac

Le contenu de ce numéro amorce un changement plus décisif qu’il n’y paraît.
Pour la première fois depuis longtemps, une place importante est accordée au patrimoine étranger : la Norvège, la Croatie, Taiwan... trois articles qui offrent une véritable analyse de patrimoine industriel. Ce n’est pas fortuit : à la veille de la grande rencontre trisannuelle de TICCIH, qui se tiendra en 2015 à Lille et dans sa région, le CILAC opte résolument pour un élargissement de son territoire de recherche et pour un approfondissement de ses concepts.

Née d’un groupe d’universitaires et de chercheurs, la revue du CILAC a donné l’image d’une société savante, jusqu’à ce que sa prise en main par Bernard André, ne donne un large écho au travail des Directions régionales des affaires culturelles (DRAC), des Services régionaux d’inventaire au sein des régions et des associations locales. Un travail en profondeur a été effectué, qui a donné une image aussi complète que possible des ressources du patrimoine industriel en France. Le repérage des sites, la description des vestiges, les analyses des mises en valeur et des reconversions nous ont largement occupés. Les sorties annuelles du CILAC ont contribué à élargir notre connaissance sensible des lieux.

Cependant, le patrimoine industriel ne s’arrête pas aux frontières, et les concepts ne se construisent que dans la comparaison et la typologie. Il nous faut maintenant aborder une troisième étape, celle qui, grâce à une ouverture sur l’Europe et sur le monde, devrait nous permettre de hisser notre objet d’étude au rang de discipline reconnue.

Nous en sommes encore loin. Ceux qui enseignent le patrimoine industriel dans les universités – puisque l’enseignement primaire et secondaire, après de timides ouvertures, semble nous tourner le dos – savent combien il est difficile, dans le peu de temps imparti, d’aller au-delà d’un inventaire de ressources. Contrairement aux autres disciplines qui ont pignon sur rue, nous n’avons pas de manuel à notre disposition, c’est-à-dire que nous ne disposons pas d’un corpus de base sur lequel l’accord est fait et qui constitue, malgré les variantes, la base commune d’un enseignement.

C’est pourquoi il nous faut avancer et convaincre. Avancer, car notre travail n’est pas achevé, tant s’en faut, et le patrimoine industriel reste enseigné dans trop peu d’universités pour que nous en soyons satisfaits, et encore moins en formation continue ; convaincre, car si nous rencontrons tant de difficultés à nous faire entendre, c’est peut-être que nous ne parlons pas suffisamment clair pour que les enseignants, notre relai naturel, nous entendent. Pour que les collectivités locales, en charge des sites convertis ou à reconvertir, nous distinguent. Notre revue devra se faire l’écho des réussites en la matière, en développant une bourse aux idées, en fournissant des sujets d’étude, des formes d’exploitation de sujets, des formes de synthèse. Déjà, le concours CILAC / Jeune Chercheur, initié par Florence Hachez-Leroy, est dans cette voie. Nous devons nous y engager encore plus fermement.

Nous devons accompagner également les efforts de médiation en n’hésitant pas à valoriser, dans le cadre de notre revue, ceux des musées de site et des musées thématiques qui font le travail le plus intéressant dans la restitution des lieux, des systèmes et des savoir-faire. Le domaine est ici immense, et là aussi, les réalisations à l’étranger doivent servir de support à notre réflexion. L’excellent numéro sur les musées de l’industrie ne doit pas rester une exception.

L’approche du colloque de TICCIH 2015 nous offre une excellente opportunité : celle de faire un retour sur nous-mêmes et nous projeter vers l’avant, vers l’appropriation d’une culture du patrimoine industriel renouvelée. 

 

Le numéro 63 de la revue AIF est paru...

Parution du numéro 63 daté de décembre 2013 : eh oui, tout arrive ! 

couv AIF_63_2013 En voici la couverture : cliquez sur la vignette pour l'agrandir.

Rendez-vous (bientôt) dans notre boutique en ligne pour acheter cette revue (ou mieux, vous abonner si ce n'est déjà fait !).

 

Sommaire du prochain numéro 63 de l'AIF

L’Archéologie industrielle en France n° 63 : le numéro est sous presse et paraîtra mi-avril.

AIF 63_Couv cliquez sur la vignette

Résumés / abstracts 3

Éditorial par Gracia Dorel-Ferré 5

International

Le patrimoine industriel de Zagreb Goran Arčabić 6

Le patrimoine industriel taïwanais Alain Roux 16

Le patrimoine industriel de Røros (Norvège) Geneviève Dufresne 24

Nouveaux acteurs du patrimoine 33

30 ans après... Retour sur le patrimoine industriel du Val-de-Marne Mathilde Pilon 34

Nantes, toujours un modèle ? Interview de Olivier Absalon 45

L’actualité du patrimoine 52

Lavoir des Chavannes Michaël Vottero 54

Une rotonde ferroviaire menacée à Marseille ? Paul Martin 56

Xvie congrès mondial de Ticcih -Lille, 6-11 septembre 2015 Aappel à communication 61

La vie du Cilac

À la Cité de l’architecture et du patrimoine - 13 décembre 2013 65

Exposition

Les Paris de l’industrie Florence Hachez-Leroy 67

Itinéraire : L’Ain et le Bugey - le week-end du Cilac, 12-13 octobre 2014 Paul Smith 68

La vitrine du libraire 72  

En avant-première, couverture et sommaire de la revue AIF 62

AIF 62_Couv Voici ce que nos abonnés recevront très bientôt : couverture et sommaire du numéro 62 de la revue Archéologie industrielle en France.

En avant-première, couverture et sommaire de la revue AIF 62

AIF 62_Couv Voici ce que nos abonnés recevront très bientôt : couverture et sommaire du numéro 62 de la revue Archéologie industrielle en France.

La revue du CILAC : L"Archéologie industrielle en France

Le CILAC édite deux fois par an « l’Archéologie Industrielle en France », la seule revue francophone entièrement, consacrée au patrimoine de l’industrie. Revue scientifique de référence, elle est diffusée uniquement par abonnement. Elle bénéficie du soutien du Ministère de la Culture.

En presque 30 ans, l’AIF a publié plus de 500 articles  (plus de 4000 pages !)

thumb_AIFcouv_55

 Revue scientifique, l’AIF publie des articles de fond rédigés par les meilleurs spécialistes, sur des établissements industriels, leur histoire , les processus de fabrication, l’aménagement des espaces, les femmes et les hommes au travail, la conservation, la rénovation et la valorisation des sites. 

Revue d’information, l’AIF consacre une large place à l’actualité du patrimoine : valorisation et rénovation de sites en France et à l’étranger, musées expositions temporaires, etc.
Revue de référence, l’AIF annonce et commente les ouvrages récemment parus.

Revue d’opinions, l’AIF exprime ses convictions et est le lieu naturel du débat sur les diverses approches du patrimoine de l’industrie.

 


BREF HISTORIQUE DE LA REVUE…

* A l’origine, l’ARCHEOLOGIE INDUSTRIELLE EN FRANCE est un bulletin multigraphié lancé en 1976 par Maurice Daumas et publié par le Centre de documentation et d’histoire des techniques au Conservatoire national des arts et métiers.

* A compter du numéro 8 (1983), ce bulletin est édité par le CILAC, lui même fondé en 1978.

(Le numéro 13, paru en juin 1986, contient la réédition des 8 premiers bulletins multigraphiés)

* Dés le numéro 9 (mai 1984), le bulletin devient imprimé, au format 15,5 x 21 cm.

* A partir du numéro 14 (décembre 1986), la revue passe au format 17 x 25 cm

* Le numéro 26 (juin 1995) ouvre une nouvelle série au format 21 x 29,7 cm, de présentation totalement remaniée. La revue devient effectivement semestrielle, paraissant en juin et décembre. Sa pagination varie de 80 à plus de 100 pages.

  • Trois numéros hors-série ont été édités pour publier les actes de certains colloques nationaux : les Actes du colloque d’Alès en 1984 ; les Actes du colloque de Mulhouse « Le patrimoine technique de l’industrie » en 1992  (en coédition avec la SIM) ; les Actes du colloque de Trégastel « Le patrimoine industriel, pour quoi faire ? » en 1995.

  • La quadrichromie apparaît à partir du n° 44 - juin 2004.

L’ARCHEOLOGIE INDUSTRIELLE EN FRANCE, revue scientifique mais aussi d’humeur militante, est l’unique revue francophone qui soit entièrement consacrée au patrimoine de l’industrie.

Les numéros qui ne sont plus disponibles en version papier le deviennent en version numérique.

(Collection complète des numéros disponibles y compris les Actes de Mulhouse : tarif sur demande)

Abonnement 2014

TARIFS ET CONDITIONS 2014

Reportez-vous à la Boutique pour vous abonner en ligne : pratique et sans frais supplémentaire : vous économisez même le timbre !

Vous pouvez aussi  télécharger pdfbulletin_adhesion_cilac.pdf le formulaire, l'imprimer et nous l'envoyer de façon classique avec votre règlement.

Abonnement seul sans adhésion

France : 44 euros - CEE : 48 euros - Hors CEE : 50 euros

POUR LES ADHÉRENTS DU CILAC France : 22 euros - CEE : 24 euros - Hors CEE : 20 euros.

Adhésion hors abonnement     

Membres actifs :

  • Personnes physiques : 21 euros - Etudiants (sur justificatif) : 10 euros.
  • Personnes morales : 40 euros.
  • Membres bienfaiteurs : personnes physiques : 420 euros. - Personnes morales : 800 euros.

Adhésion et abonnement 2014

TARIFS ET CONDITIONS 2014  

ABONNEMENT SEUL A LA REVUE AIF

France : 44 euros - CEE : 48 euros - Hors CEE : 50 euros

POUR LES ADHÉRENTS DU CILAC
France : 22 euros - CEE : 24 euros - Hors CEE : 25 euros.


Adhésion au Cilac hors abonnement                    

Membres actifs                                 

  • Personnes physiques :  21 euros
  • Etudiants (sur justificatif) : 10 euros.
  • Personnes morales : 40 euros.

Membres bienfaiteurs

  • Personnes physiques : 420 euros.
  • Personnes morales : 800 euros.

Vous pouvez exécuter toutes les transactions en ligne via la Boutique