Please select your page

Rechercher dans le site


Colloque de Belfort 2011 : résumés et abstracts

Lionel WALKER et Philippe PROST

La réaffectation en espace culturel de l’usine Leroy à Saint-Fargeau-Ponthierry (Seine-et-Marne)

L’usine de papiers peints Leroy, venue de Paris en 1912, s’est installée en bord de Seine à Saint-Fargeau-Ponthierry, mais fut contrainte de fermer ses portes en 1982. La centrale électrique, édifiée par Paul Friesé, fut épargnée par les démolisseurs puis protégée au titre des monuments historiques.

La ville de Saint-Fargeau-Ponthierry, devenue propriétaire des lieux, a décidé de convertir la centrale en espace culturel et de rénover une machine à imprimer le papier peint en 26 couleurs qu’elle abritait toujours, alliant ainsi création culturel et mémoire d’un lieu.

The transformation of the Leroy wallpaper factory at Saint-Fargeau-Ponthierry (Seine-et-marne) into a cultural centre 

Originally founded in Paris, the Leroy wallpaper factory moved out to the suburbs in 1912, setting up on the banks of the river Seine at Saint-Fargeau-Ponthierry. The factory closed down in 1982. The electric power station of the factory, designed by the architect Paul Friesé, was given statutory protection and saved from demolition. The town of Saint-Fargeau-Ponthierry acquired the site and decided to transform the power station into a cultural centre. Inside the power station, a remarkable machine designed to print wallpaper in 26 different colours was also restored. The project thereby associates cultural creation and conservation of the memory of the place.