Please select your page

Rechercher dans le site


Colloque de Belfort 2011 : résumés et abstracts

Madalena CUNHA MATOS et Eugenia SANTOS

Les grandes aires industrielles de la rive sud du Tage, défis et perspectives de requalification urbaine

Comme d'autres pays d'Europe, le Portugal est dans une phase de désindustrialisation. De vastes territoires, autrefois occupés par une activité industrielle intense, sont aujourd’hui en friches. Certains bâtiments de production, avec leurs infrastructures, sont aujourd’hui dans un état avancé de détérioration, voire en ruines et les lieux où ils sont situés se révèlent comme de potentiels «ghettos» de marginalité.

Cette région dispose cependant d’un riche potentiel, y compris par l’utilisation des anciennes zones industrielles. Dans ce contexte, en 2008, le gouvernement a déclenché le mégaprojet dénommé « Arco Ribeirinho Sul » (Arc riverain sud). Ce projet intégré qui concerne six municipalités de la rive sud a comme objectif la requalification des zones riveraines dans tous les arrondissements concernés, la reconversion des trois grandes aires industrielles dans les municipalités d’Almada, du Seixal et du Barreiro et, in fine, la création de nouvelles centralités. Les interventions prévues dans le projet ont pour moteur prioritaire la valorisation de la relation avec le Tage, la reconversion des aires industrielles - en conservant néanmoins quelques industries – et la création de nouvelles aires d’habitation et d’activités tertiaires, de services et de loisirs.

The major industrial areas on the south bank of the Tagus; challenges and perspectives for urban re-qualification

Like other European countries, Portugal today is witnessing a period of de-industrialisation. Vast territories formerly occupied by intense industrial activity are today disused wastelands. Many factory buildings, along with their infrastructural elements, are in an advanced state of dereliction, even in ruins. Their location often makes them potential 'ghettos' for marginal populations. The region south of the Tagus nonetheless has a rich potential including the use of its former industrial zones. In this context, in 2008, the government launched a major project called « Arco Ribeirinho Sul » (the south riverside arc). It is an integrated project which concerns the territories of six different municipalities on the south bank of the river. It aims at the regeneration of all the districts affected, the reconversion of the three major industrial zones in the municipalities of Almada, Seixal and Barreiro, and, more generally, the creation of new urban centres. Within the project, the guiding principle is to enhance relationships with the river. In the industrial areas some industrial activity will remain but otherwise the project envisages new zones of housing and office accommodation, and new service and leisure facilities.