Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Usine hydroélectrique dite de la  »grande eau » – Bourganeuf

Détails:

  • Rue: Route de la Cascade
  • Code Postal: 23400
  • Ville: Bourganeuf
  • Département: 23 - Creuse
  • Région: Limousin
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Centrale hydroélectrique
  • Date d'origine: 1886
  • Utilisation actuelle 1: Musée
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Ernest Lamy (ingénieur)
  • Porteur du projet de reconversion: Communauté de communes de Bourganeuf Royère de Vassivière
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 23030

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Le niveau du ruisseau des eaux de Verger, qui avait accueilli la dynamo de sa première usine, fut trop bas pendant l'été de 1886 pour alimenter correctement les 60 lumières de Bourganeuf. C'est l'ingénieur Ernest Lamy qui supervise les travaux. L'usine se situe au lieu dit la Grande Eau qui devint ultérieurement le musée. La dynamo, animée par une roue à augets, produisant un courant continu de 110 volts qui assure l'alimentation de 60 points d'éclairage. On décida alors d'utiliser la cascade des Jarrauds d'une hauteur de 14 mètres et qui, elle, pouvait assurer une production largement suffisante, mais était distante de Bourganeuf de 14 km. Grâce à l'initiative de l'ingénieur Marcel Deprez et après trois ans d'études, et un an de travaux de juillet 1888 à avril 1889, les installations des usines de la cascade des Jarrauds et de Bourganeuf, furent les premières en France où on transporta l'électricité sur une telle distance. L'installation comprenait une turbine hydraulique de 130 CV avec une génératrice de 100 CV. Le câble électrique qui reliait les deux sites avait un diamètre de 5 mm. On put ainsi réaliser un éclairage public de la ville: rues, mairie, église, cafés) avec 106 lampes. Pour couronner cette prouesse technique, le premier téléphone de la région reliait les installations de la cascade et la ville. La première utilisation commerciale du téléphone en France datait de 1879.

Description:

Le musée propose de découvrir un événement important de l’industrialisation de la France à la fin du XIXème siècle et d’entrer dans l’histoire toute récente de l’électricité. Des matériels, des objets, des documents illustrent l’épopée bourganiaude et celle de l’électrification de la France, racontées et présentées sur des supports écrits ou audiovisuels. Le musée présente également des expositions temporaires sur une déclinaison variée de thèmes. Une bibliothèque, ouverte aux chercheurs et aux enseignants, témoigne du travail scientifique effectué par les promoteurs du Musée de l’Eau et de la Lumière.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

750 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


aristide
 

Bibliographie

Aristide Bergès: Une vie d’innovateur

Aristide Bergès est une figure industrielle marquante des Alpes françaises. Témoin de la création et de l'évolution du métier d'ingénieur il est un pionnier de ...

23 décembre 2013

1902 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Centrale EDF du Bazacle – Toulouse

En 2010, nouvel accueil, nouvelle terrasse d’observation, des offres autour d’expositions culturelles et artistiques développées avec le soutien de la Fondation...

13 juin 2012

845 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Usine  »La grande vapeur » – Oyonnax

L’Union Électrique devenue après la Deuxième Guerre mondiale propriété d’Électricité et Gaz de France, est rachetée par la Municipalité en 1967 alors qu’une tre...

13 juin 2012

782 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.