Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Usine de ferblanterie – Floirac

Détails:

  • Rue: 77 cours Gambetta
  • Code Postal: 33270
  • Ville: Floirac
  • Département: 33 - Gironde
  • Région: Aquitaine
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Usine de ferblanterie
  • Date d'origine: 1801
  • Utilisation actuelle 1: Usine de construction électronique
  • Date de reconversion: 1986
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: M.Betts (industriel) ; Blanchard (industriel)
  • Porteur du projet de reconversion: Société S.I.R.C.E.E. (Sécurité, installations, réalisations, constructions électriques et électroniques d'Aquitaine)
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 33167

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Création en 1801, par un Anglais M. Betts, d'une usine de fabrication de capsules métalliques et de tuyaux d'eau et de gaz. Puis adjonction de plusieurs ateliers vers 1850. Etablissement en 1892 de l'atelier de fonte et de laminage du plomb. En 1930, la société prend l'appellation Betts et Blanchard. L'usine est agrandie progressivement en 1930, 1961 et 1967. L'ensemble est ensuite racheté en 1976 par la Société Cébal, filiale du groupe Péchiney, pour l'usinage de capsules en aluminium et de tubes pour dentifrice. De nouveaux ateliers sont construits. L'activité perdure jusqu'en 1985 puis l'usine est transférée à Saint-Seurin-sur-l'Isle (33). En 1864, il y avait deux machines à vapeur de marque : Privât, Bordeaux. Equipement en 1874 : quatre machines à vapeur anglaises et une machine à vapeur française de 30 ch pour le fonctionnement des laminoirs et des tours. En 1892, 1 500 kilogrammes de plomb étaient coulés quotidiennement.

Notice Mérimée

IA00135868

Commentaires

De nouvelles fonctions industrielles peuvent être données à d'anciennes usines, permettant ainsi le maintient d'une fonction productive pour des sites dont il s'agit de la fonction première.

Description:

Le site désaffecté est réinvesti en 1986 par plusieurs entreprises dont la Société S.I.R.C.E.E. (Sécurité, installations, réalisations, constructions électriques et électroniques d’Aquitaine) : des réaménagements et des agrandissements sont encore réalisés.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

926 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Forges de la Chaussade – Guérigny

Depuis, elles ont été préservées et aménagées en musée de la métallurgie, salle des fêtes, logements et salle des sport. Une association très active a permis la...

13 juin 2012

1126 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Zone d’activités de Chanteloup – Aulnay-sous-Bois

À la suite de la fermeture des usines Idéal Standard en 1975, la municipalité, désireuse d'assurer le maintien d'un potentiel d'emplois et d'améliorer le foncti...

13 juin 2012

857 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Haut-fourneau et halles – Dommartin-le-Franc

Le site de Dommartin abrite désormais ''Metallurgic Park'', centre d'interprétation de la sidérurgie haut-marnaise du XIXème siècle, mais qui présente également...

13 juin 2012

1139 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.