Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Usine de construction aéronautique Bloch – Déols

Détails:

  • Rue: Avenue du Général de Gaulle
  • Code Postal: 36130
  • Ville: Déols
  • Département: 36 - Indre
  • Région: Centre
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Usine de construction aéronautique
  • Date d'origine: 1936
  • Utilisation actuelle 1: Aéroport
  • Utilisation actuelle 2: Bureaux
  • Utilisation actuelle 3: Pépinière d'entreprises
  • Date de reconversion: 1989
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Georges Hannequin (architecte) ; Marcel Dassault (industriel)
  • Porteur du projet de reconversion: Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Indre ; Conseil général
  • Protection: Inscrit MH le 29 mars 1991
  • Code INSEE: 36063

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

L'usine de construction des avions Marcel Bloch, qui devient rapidement la SNCASO (Société Nationale des Constructions Aéronautiques du Sud-Ouest) est édifiée de 1936 à 1939 en plein champ à trois kilomètres de Déols, village de la périphérie de Châteauroux. Le plan et les dessins des façades sont dus à l'architecte Georges Hennequin (1893-1969), ami de jeunesse de Marcel Bloch (qui prend le patronyme de Dassault après la guerre). Son implantation et sa production à la veille de la guerre répondent aux directives du Ministère de l'Air. Les dimensions des trois principaux ateliers, l'alignement de l'ensemble selon un axe longitudinal en bordure de l'actuelle RN 20, la nette séparation des fonctions administratives et de production (assemblage, montage et mise au point des appareils), reflètent l'organisation rationnelle de la production en série des chasseurs MBloch 151 et 152 qui sortent de la firme à partir du mois de mars 1939. Au plus fort de son activité, l'usine emploie jusqu'à 2000 ouvriers. Bombardée par les forces alliées en mars 1944, elle est reconstruite quasiment à l'identique par l'architecte Georges Hennequin. Le site s'ouvre par une vaste cour d'honneur monumentalisée par des portiques et les corniches très saillantes des bâtiments administratifs. Deux volées d'escaliers, autrefois bordées de buis taillés, conduisent le visiteur jusqu'à la piste d'envol. Ce parti classique est enrichi par la recherche d'espace et de lumière que traduisent les aménagements et les formes modernes : rotondes vitrées orientées vers la piste, volumes semi-circulaires en verrières inspirés du mouvement du Bauhaus de l'atelier de montage des sous-ensembles. Pur reflet de l'architecture des années trente, l'usine de Déols se présente comme une oeuvre très originale, composite et néanmoins homogène.

Notice Mérimée

IA36003610

Description:

Les principaux bâtiments, inscrits à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1991, constituent aujourd’hui la zone industrielle aéroportuaire. Dès 1976, la Chambre de commerce et d’industrie de l’Indre (CCI), consciente du potentiel économique que représente l’aéroport, décide, avec l’appui des pouvoirs publics, de prendre en charge la gestion de l’aérodrome. Des travaux de remise en état des infrastructures sont engagés, et l’aérodrome redevient opérationnel. À partir de 1980, la CCI définit un programme pour promouvoir un véritable pôle de développement local et régional : contact avec des organisateurs de charters, les sociétés chargées du transport des matériels sensibles (matériels militaires en particulier fabriqués dans les usines de Bourges), et les compagnies aériennes pour leurs vols d’entraînement. En 1989 : création de la zone industrielle aéroportuaire (ZIAP). La zone accueille une vingtaine d’entreprises dont ERPI, entreprise de distribution de produits pharmaceutiques nationale.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

660 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Soufflerie – Bois-Colombes

Principal propriétaire foncier, l'assureur AXA décide alors de démolir l'usine (en 2001) afin de réaliser un programme mixte d'activités et de logements dans le...

13 juin 2012

808 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Les nefs Dubigeon – Nantes

Les élus et les porteurs du projet de reconversion du site ne semblent pas percevoir tout de suite l'intérêt patrimonial de cette architecture de fer et d'acier...

13 juin 2012

734 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Usine de construction navale dite chantier naval Bonne – Paimpol

Désaffecté, le chantier a été transformé en centre aéré.

13 juin 2012

831 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.