Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Usine blanche et usine rouge Oustau – Aureilhan

Détails:

  • Rue: 2 rue de la Tuilerie
  • Code Postal: 65800
  • Ville: Aureilhan
  • Département: 65 - Hautes-Pyrénées
  • Région: Midi-Pyrénées
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Tuilerie
  • Date d'origine: 1873
  • Utilisation actuelle 1: Centre culturel
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Oustau Laurence (ingénieur, maître d'ouvrage)
  • Porteur du projet de reconversion: Commune d'Aureilhan
  • Protection: Inscrit MH le 1 septembre 1994
  • Code INSEE: 65047

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

L'industriel Laurence Oustau associé à L. Danos et A. Latapie, fonde en 1873 une tuilerie-briqueterie industrielle avec l'installation d'un premier four Hoffmann en 1873, puis d'un second en 1881, fours toujours en place. À cette activité principale de l'''usine Rouge'', richement décorée de briques vernissées polychromes, se rajoutent une section de production de tuyaux en grès cérame possédant toujours sa batterie de fours, et la fabrication de pavés en grès cérame dans l'''usine blanche''. Une faïencerie et une poterie s'installent par ailleurs sur le site. Après la Seconde Guerre mondiale, l'usine ne fabrique plus que des briques et des tuiles, jusqu'à sa fermeture en 1970. Cet ensemble industriel exceptionnel, abondamment décoré, conserve un patrimoine technique remarquable de huit fours de cuisson auquel il faut adjoindre non loin de là les écuries et la maison patronale.

Notice Mérimée

PA00132678

Sources et documentation

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr

http://www.monnuage.fr/point-d-interet/la-tuilerie-oustau-a91981

Revue L'Archéologie Industrielle en France, N° 39, décembre 2001, p. 33-36

Description:

Aujourd’hui, la briquetterie ne fonctionne plus mais un centre culturel a vu le jour depuis quelques années dans la maison patronale. La demeure de la famille Oustau, construite à partir de 1910 par l’architecte Paul-Louis-Joseph Gély, adopte les tendances de l’Art Nouveau, avec un décor de céramique omniprésent dû à Lucien Gros, dessinateur local. Ce décor offre un échantillon des productions de la maison Oustau. Un parc à l’anglaise de 18 000 m² entoure l’édifice. Il n’est pas possible de parler de restructuration ou réhabilitation pour cette opération de reconversion, celle-ci consista à insérer dans les volumes offerts, les équipements culturels et ce, dans le strict respect des normes de sécurité attachées aux locaux accueillant du public. Seuls les aménagements d’entresol nécessitèrent une reconversion plus ambitieuse lorsque, notamment, fut implantée une salle de spectacles sous la terrasse, côté parc.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

975 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Mémorial du camp des Milles – Aix-en-Provence

Un comité du site Mémorial des Milles a été créé en 1991 et les peintures murales ont été restaurées en 1994. Prenant appui sur le bâtiment des anciennes tuiler...

13 juin 2012

770 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Musée Baccarat – Paris

Un musée du cristal y a été créé en 1995. Il rassemble une importante exposition de mille objets, dont quelque-uns des chefs d'œuvre réalisés pour les expositio...

13 juin 2012

722 vues au total, 0 vues aujourd'hui

DSC_0017
 

PIMH

Verrerie de la Gare ou verrerie Denin

Elément majeur, la grande halle carrée, couverte d'une imposante toiture en pavillon avec hautes cheminées, domine l'ensemble du site. Il s'agit d'une architect...

2 novembre 2013

918 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.