Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Sucrerie – Francières

Détails:

  • Rue: Lieu-dit la Sucrerie
  • Code Postal: 80690
  • Ville: Francières
  • Département: 80 - Somme
  • Région: Picardie
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Sucrerie
  • Date d'origine: 1829
  • Utilisation actuelle 1: Musée
  • Utilisation actuelle 2: Centre de culture scientifique et technique
  • Utilisation actuelle 3: non concerné
  • Date de reconversion: 2011
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Thirial et Bertin ; Crespel-Delisse ; Grieninger et Bachoux (industriels)
  • Porteur du projet de reconversion: Association pour la sauvegarde de la sucrerie de Francières
  • Coût de la reconversion: 500 000 euros
  • Protection: Inscrit partiellement MH le 22 juin 1999
  • Code INSEE: 80344

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Sucrerie créée en 1829 par Thirial et Bertin, comportant à l'époque la conciergerie et l'atelier de fabrication à l'est. En 1830, elle devient la société Cadeau et Cie, avant d'être reprise en 1833 par Crespel-Delisse, créateur de l'industrie du sucre indigène en France, qui fait ériger de nouveaux bâtiments. En 1854, la sucrerie prend le nom de Leyvraz et Cie. En 1859, l'ensemble est acquis par Grieninger et Bachoux, qui étendent les ateliers de fabrication et font construire le four à chaux, la cheminée d'usine, la nouvelle chaufferie et l'orangerie. À partir de 1880, la Sucrerie et Distillerie de Francières s'étend au sud avec une nouvelle distillerie, un four à potasse et deux entrepôts industriels. En 1893, un embranchement ferroviaire raccorde le site à la gare d'Estrées-Saint-Denis. Après 1918, une nouvelle extension est engagée vers le nord. La distillerie, deux réservoirs à alcool, la laverie, chaulerie, et plusieurs maisons ouvrières sont érigées vers 1930. Le logement patronal et la partie centrale des ateliers de fabrication sont réaménagés à la même époque. Vers 1950, les bureaux sont reconstruits, avant la cessation de l'activité en 1969.

Notice Mérimée

IA60001080

Commentaires

Conjointement avec le propriétaire, l'ASSF a pu récolter plus de trois cents pièces pour le musée. Une chaîne de fabrication complète pourra être exposée dans une phase future du musée, du coupe-racines au matériel de conditionnement.

Description:

Considérant que la Sucrerie de Francières présente, au point de vue de l’histoire et de l’art, un intérêt public en raison de son caractère unique, de son ancienneté et de la préservation de l’usine, témoin de l’industrie sucrière à ses débuts, l’usine est alors inscrite à l’Inventaire des monuments historiques en 1999. La même année, une première étude de faisabilité est réalisée dans le but de créer un « musée du sucre » dans les bâtiments réhabilités de la sucrerie. Puis en 2006, une deuxième étude de faisabilité est réalisée dans le cadre de la recherche d’un opérateur privé assurant la gestion du lieu. La Région, associée au Département et aux autres structures administratives, décide de prendre ce projet en main en y adjoignant «un centre vitrine du pôle à vocation mondiale industrie et agro-ressources (IAR) pour les débouchés non alimentaires des produits agricoles ». Ceci dans le cadre d’un contrat État-Région. Un bail emphytéotique a été signé le 29 octobre 2009 avec la Société agricole propriétaire, bail s’appliquant à tout le centre de l’usine, logement patronal inclus. Le permis de construire a été obtenu le huit mars 2010. Les démolitions nécessaires et les arasements des sols ont été effectués au cours de l’été 2010.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

775 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Centre des Archives du monde du travail – Roubaix

Touchée de plein fouet par la récession du secteur textile, l’usine doit cependant arrêter son activité en 1981, ce qui n’a pas empêché son inscription en 1978 ...

13 juin 2012

754 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Sécherie de morue

Après sa fermeture, la voilerie a été rachetée par la ville, qui y a installé son musée de la mer en 1990. L'''association des amis du musée de la mer '' s'atta...

13 juin 2012

579 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Écomusée de la Martinique – Rivière-Pilote

L'Écomusée de Martinique a été mis en place en 1993 par I’AMPATP (Association Martiniquaise de Promotion et de Protection des Arts et Traditions Populaires). Ce...

13 juin 2012

789 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.