Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Site RVI-Renault Véhicules Industriels (ancien site Rochet-Schneider-Zénith) – Lyon

Détails:

  • Rue: 84 avenue Lacassagne
  • Code Postal: 69003
  • Ville: Lyon
  • Département: 69 - Rhône
  • Région: Rhône-Alpes
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Usine de construction automobile
  • Date d'origine: 1912
  • Utilisation actuelle 1: Édifice d'enseignement
  • Date de reconversion: 2004
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Louis Payet (architecte)
  • Porteur du projet de reconversion: Communauté urbaine du Grand Lyon ; Société d'Enseignement Professionnel du Rhône
  • Coût de la reconversion: 22,709 millions d'euros HT (SEPR)
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 69383

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Cette firme a été fondée en 1889 par Edouard Rochet, fils d'un mécanicien constructeur de cycles, et par Théodore Schneider, fabricant de soierie. Ils s'installent 4 place Saint-Potin dans le 6e arrondissement de Lyon à l'emplacement de l'actuel lycée Edouard Herriot et commencent par construire des cycles et des tricycles à pédales. En 1899, ils font l'acquisition d'un terrain dans le 3e arrondissement de Lyon pour construire une grande usine de construction automobile. Cette usine est totalement achevée en 1912 par l'architecte Louis Payet (1868-1924). L'usine a été édifiée en deux phases successives : 10 000 m² sur 15 000 m² de terrain pour le montage des châssis avec des pièces fabriquées à l'extérieur. Une extension a lieu en 1910, pour intégrer les travaux de mécanique et pour fabriquer en grande série le fameux carburateur Zénith breveté en 1907. C'est dans le laboratoire de l'usine Feuillat que François Baverey met au point un carburateur à jet compensé, universellement connu. Dans le même laboratoire, Philippe Lemaire invente en 1919 le moteur flottant qui est rapidement adopté par les constructeurs américains, avant de revenir en France chez Citroën en 1932. Après de graves difficultés financières Rochet-Schneider cesse en 1950 toute construction de véhicules pour se consacrer à la mécanique générale. L'usine est finalement absorbée par la société Marius Berliet en décembre 1959, elle-même fusionne en 1978 avec Renault-Véhicules-Industriels. Ce site devient un magasin de pièces détachées pour poids lourds.

Notice Mérimée

IA69000003

Commentaires

La réalisation du projet SEPR n'est pas vraiment une opération de reconversion car il ne reste presque plus rien de la partie sud de l'usine, lieu de l'implantation de la SEPR. Il s'agit plus d'une réhabilitation d'un site par déstruction, même s'il reste la façade Feuillat dans cette partie sud du site. Rappelons que ce site représente le dernier lieu de mémoire de l'histoire de la construction automobile de la ville de Lyon.

Sources et documentation

Revue L'Archéologie Industrielle en France, Les cheminées métalliques, n° 43, décembre 2003, p. 72-73

http://friche-rvi.org/V3/index.php http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_f

r http://www.dassonville-dalmais.fr/reference-32-societe-d-enseignement-professionnel-rhone.html

Description:

En 2001, le site Feuillat est mis en vente par RVI. Le site est acheté par le Grand Lyon : la partie sud (détruite, sauf façade Feuillat) va acceuillir dès la rentrée 2004, la SEPR (Société d’Enseignement Professionnelle du Rhône), projet des architectes Giraudet-Dassonville et Chabal. La partie nord (conservée) est actuellement un lieu de rencontres d’artistes. Une autre partie du site était alors occupé par plus de 400 artistes, mais depuis un incendie qui a détruit une partie non négligeable de l’ensemlbe, le Grand Lyon a décidé de réduire leur nombre et d’expulser le collectif  »Collectifs Friche R.V.I. ».

Numéro d'identification de la fiche : N/A

736 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Les chais beaucairois – Lyon

Un projet de nouveau complexe tourné vers le cinéma a investi le site en s’appuyant sur les nefs existantes pour structurer le projet. Cet ensemble s’adosse à u...

13 juin 2012

727 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

L’Atelier 231 – Sotteville-Lès-Rouen

Ce bâtiment industriel a été reconverti en 1998 en lieu de fabrication de spectacles des arts de la rue et accueille un Centre National des Arts de la Rue, au n...

13 juin 2012

835 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Grande Halle – Arles

Pour reconquérir et revaloriser ce site délaissé, la Région a confié à l'agence d'architecture Moatti et Rivière, la réhabilitation de cette cathédrale de la mé...

13 juin 2012

894 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.