Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Site industriel Schlumberger – Montrouge

Détails:

  • Rue: 50 Avenue Jean Jaures
  • Code Postal: 92120
  • Ville: Montrouge
  • Département: 92 - Hauts-de-Seine
  • Région: Ile-de-France
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Usine de matériel radioélectrique
  • Date d'origine: 1919
  • Utilisation actuelle 1: Bureaux
  • Date de reconversion: 1986
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Maître d'œuvre inconnu
  • Porteur du projet de reconversion: Schlumberger
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 92049

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

La Compagnie des compteurs, fondée à Paris en 1879, fabriquait à l'origine des appareils de mesure et du matériel d'usines à gaz. Elle se diversifia ensuite, notamment dans les recherches en télévision. C'est depuis Montrouge que la première démonstration publique de télévision en France eut lieu, le 14 avril 1931. Après la guerre, elle étendit ses activités à différents secteurs, dont l'électronique et la robinetterie industrielle. En 1970, elle rejoignait le groupe Schlumberger, entreprise de recherche pétrolière et de mesures dont les origines remontent aux années 1920.

Notice Mérimée

IA00076105

Commentaires

La restructuration du site de Montrouge, est exeptionnelle dans le sens où elle témoigne, de la part de l'entreprise, d'une volonté de conserver en plein centre-ville une présence industrielle et de relier ce site au tissu urbain.

Sources et documentation

http://www.rpbw.com/

ICOMOS-France, Créer dans le créé, architecture moderne dans les bâtiments anciens, Paris-Milan, Electa-Moniteur, 1986, p.182

LABORDE Marie-Fançoise, Architecture industrielle, Paris & alentours, Paris, Parigramme, 2003, p. 115-116

Description:

Réhabilitation du site pour en faire le siège social et le principal centre de recherche de l’entreprise Schlumberger. Sans modifier la structure de base, les architectes ont installé les services variés des différentes sociétés du groupe, en les articulant autour d’un parc qui a contribué à donner une image nouvelle de l’enteprise. Seuls ont été conservés les bâtiments de 1919 et 1923, construits en périphérie. L’intervention sur ces bâtiments a surtout porté sur la reconversion des espaces intérieurs en bureaux et en atliers. L’ossature et les façades existantes ont été conservées, à l’exception de certaines travées où la structure a été évidée pour créer des circulations verticales. Réalisée par l’architecte Renzo Piano, la réhabilitation de cette usine a eu également pour conséquence la revalorisation du quartier . La création des jardins a métamorphosé le paysage urbain et a apporté un cadre de travail agréable.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

749 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


no-image
 

Reconversion

Usines des Etablissements Japy Frères et Compagnie, dites usines de la Fesc...

La réhabilitation du site de La Feschotte, en 1995, engagée par le district urbain du pays de Montbéliard et l'entreprise Cristel, locataire des murs, s'est fai...

13 juin 2012

751 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Siège social Thomson – Boulogne-Billancourt

La restructuration du bâtiment avec l'installation du siège social de Thomson multimedia n'a donc pas concerné le gros œuvre. Ce détail a certainement eu son im...

13 juin 2012

714 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Technopôle de Belfort – Belfort

Le site, converti en pépinière d'entreprises, s'appelle désormais Technopôle. Deux ateliers, un laboratoire et un bureau construits par Bull ont été rasés et la...

13 juin 2012

790 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.