Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Site de la Roche – Bart

Détails:

  • Rue: 14 rue Frédéric Japy
  • Code Postal: 25420
  • Ville: Bart
  • Département: 25 - Doubs
  • Région: Franche-Comté
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Usine de construction automobile
  • Date d'origine: 1845
  • Utilisation actuelle 1: Pépinière d'entreprises
  • Date de reconversion: 1998
  • Surface: 36 000 m²
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Japy ; Peugeot
  • Porteur du projet de reconversion: Communauté d'agglomération du Pays de Montbéliard
  • Coût de la reconversion: 15 millions d'euros
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 25043

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

L'histoire du site commence en 1642 autour d'un moulin à proximité de la confluence du Doubs et de l'Allan, puis s'inscrit à partir de 1845 dans l'empire Japy pour être repris dans les années 1960 par Peugeot qui y fabriquait ses amortisseurs et les câblages électriques. Lorsqu'en 1995, PSA décide de fermer le site, la recherche d'une solution de réhabilitation se heurte à la difficulté à trouver un maître d'ouvrage et aux avatars du projet de canal à grand gabarit qui devait impacter directement le site.

Sources et documentation

http://www.agglo-montbeliard.fr/index.php?id=233

LAMARD Pierre, VITOUX Marie-Claire, Les friches industrielles, point d'ancrage de la modernité, Panazol, Lavauzelle, 2006, p. 72-74

Description:

Engagement d’une opération de requalification lourde destinée à la fois à un réaménagement urbain et à une opération de développement et de diversification économique. L’objectif était de réintroduire 200 à 300 emplois industriels et tertiaires sur le site. Plusieurs facteurs ont permis de mener à bien cette opération : PSA a assumé entièrement la dépollution du site, la requalification du site menée par une collectivité locale a pu bénéficier de subventions publiques non négligeables pour l’équilibre financier de l’opération et enfin, la recomposition du site autour d’une réduction drastique des surfaces des bâtiments (86 000 à 36 000 m²) et l’aménagement d’un espace ouvert paysager en bordure de rivière a permis de n’imputer à l’opération immobilière que la seule charge afférente à la rénovation des bâtiments restants, le reste étant imputé sur le budget général du District. 22 entreprises artisanales ou de services se sont implantées sur le site soit par acquisition, soit par location, représentant aujourd’hui un effectif d’environ 250 salariés.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

709 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Grande Halle – Arles

Pour reconquérir et revaloriser ce site délaissé, la Région a confié à l'agence d'architecture Moatti et Rivière, la réhabilitation de cette cathédrale de la mé...

13 juin 2012

940 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Usine Jeumont-Schneider – Saint-Denis-La-Plaine

Les deux bâtiments ont été reliés par un troisième, fait de verre et de métal, créant ainsi un bâtiment unifié. Une partie de la halle métallique a été conservé...

13 juin 2012

712 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

L’Atelier 231 – Sotteville-Lès-Rouen

Ce bâtiment industriel a été reconverti en 1998 en lieu de fabrication de spectacles des arts de la rue et accueille un Centre National des Arts de la Rue, au n...

13 juin 2012

891 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.