Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

PIMH

Puits Ricard

Détails:

  • Département: 30 - Gard
  • Région: Languedoc-Roussillon
  • Type: Mine
  • Site classé: oui
  • Date protection: 17/12/08
  • Détail protection: Ensemble des installations du puits Ricard, à savoir le chevalement et ses annexes, la salle des machines avec celles-ci, le bâtiment des bains douches (dit aussi "salle des pendus" et actuellement musée du mineur) avec leurs aménagments spécifiques et l'atelier du siège d'exploitation.
  • Prop. Publique: oui
  • Détail propriétaire: Commune
  • Code utilisation: Travaux, Visitable

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 2 novembre 2013

Histoire

Puits construit entre 1932 et 1935, fermé en 1978.

Occupation

Musée du mineur. Ouvert tous les jours

Description:

Numéro d'identification de la fiche : N/A

671 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

PIMH

-

Situation : rive gauche du Tarn, en aval du village ; matériau :, pierre de taille ; au-dessus porte d'entrée : décor de moulure ; pile : pierres sculptées aux ...

2 novembre 2013

847 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Usine de la Suze

Situation : parcelle en bordure de la Marne ; façade : mur aveugle portant noms et armoiries ; parpaings de béton.

2 novembre 2013

604 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Tuilerie de Bissy

Tuilerie composée de 4 bâtimentss: le four, la halle et 2 maisons d'habitation. Le hangar de séchage, plan en L, est couvert par un toit à croupes; les murs gou...

2 novembre 2013

732 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.

Information à propos du contributeur

  • Publié par : Louis André
  • Membre depuis : 25 novembre 2013

Autres contributions de Louis André

Plus récentes contributions de Louis André »