Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Bibliographie

Pathé Marconi à Chatou

Détails:

  • Auteur du livre: Rigaud Jean-Luc
  • Type de document: Non concerné
  • Thématiques: Non concerné
  • Nomenclature INSEE: 00 Non communiqué
  • Catégorisation: Reconversion,Approche sectorielle : architecture - BTP - urbanisme
  • Editeur: Classiques Garnier
  • Lieu d'édition: Paris
  • Année de publication: 2011
  • Nombre de pages: 242
  • Collection: Histoire des techniques
  • Type de publication: Actes de colloque
  • Thème: Reconversion
  • Activité: industrie phonographique

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 14 mai 2012

Description:

L’usine Pathé Marconi de Chatou, fermée en 1992, fut rasée en 2004, laissant place à un ensemble immobilier : fin d’une histoire, début d’une réflexion. Comment cette usine Art déco, si fortement inscrite dans le paysage urbain a-t-elle pu disparaître sans laisser la moindre trace patrimoniale ? Rivalité des deux mémoires de la ville, Cité des Impressionnistes et haut lieu de la fabrication du disque, pression de la spéculation immobilière, mauvaise appréhension du patrimoine industriel? Cette étude de cas approfondie, en amont de l’histoire du son enregistré et de l’épopée Pathé, la comparaison avec d’autres situations à l’étranger, nourrissent une réflexion plus générale sur le patrimoine industriel.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

686 vues au total, 3 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie ,

no-image
 

Bibliographie

Patrimoine industriel de l’Ille-et-Vilaine

14 mai 2012

899 vues au total, 3 vues aujourd'hui

no-image
 

Bibliographie

L’architecture industrielle, Paris et ses environs

14 mai 2012

717 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

Bibliographie

L’archéologie industrielle

14 mai 2012

756 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.