Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

PIMH

Moulin de Charnailles

Détails:

  • Département: 71 - Saône-et-Loire
  • Région: Bourgogne
  • Type: Moulin à farine
  • Moulin hydraulique: oui
  • Site classé: oui
  • Date protection: 27/09/61
  • Détail protection: Moulin à vent
  • Prop. Privée: oui
  • Détail propriétaire: Particulier
  • Code utilisation: Habitat
  • Publication: CF site internet http://www.moulins-a-vent.net (photos de 2006), mairie : 03-85-44-51-77
  • Date fiche Mérimée: 1992

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 2 novembre 2013

Histoire

Moulin connu en 1827, restauré vers 1967.

Historique

En 1961, Mme Françoise Bulle épouse de Paul Clerc, propriétaire à Paris

Description:

Moulin à vent (Mérimée 1993)

Numéro d'identification de la fiche : N/A

1043 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

PIMH

Usine de moulinage de la soie de la Galicière

Usine de moulinage : installations hydrauliques, machines de dévidage et de moulinage, magnanerie.

2 novembre 2013

1031 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Moulin de la Ramée

La tour du moulin est faite de moellons de granite ; deux étages ; couverture : toit conique en bardeaux de châtaigner ; possède une seule paire de meules ; bas...

2 novembre 2013

858 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Vignasse-sous-le-Moulin

Moulin à vent tronconique de type tour ; construit sur une butte ; matériau : brique ; deux entrées de plain-pied ; rez-de-chaussée : deux paires de meules.

2 novembre 2013

932 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.

Information à propos du contributeur

  • Publié par : Louis André
  • Membre depuis : 25 novembre 2013

Autres contributions de Louis André

Plus récentes contributions de Louis André »