Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Minoterie Parias – Mortagne-sur-Gironde

Détails:

  • Rue: 3 place Parias
  • Code Postal: 17120
  • Ville: Mortagne-sur-Gironde
  • Département: 17 - Charente-Maritime
  • Région: Poitou-Charentes
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Minoterie
  • Date d'origine: 1865
  • Utilisation actuelle 1: Logements
  • Date de reconversion: 1970 - 2007
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Victorin Parias (négociant)
  • Porteur du projet de reconversion: Coen et Ariane ter Kuile
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 17248

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Minoterie créée par Victorin Parias, membre d'une famille de négociants en grains et farine, en 1865. À côté de la minoterie, il fait édifier deux logements pour ses fils et un pour lui-même. La capacité de mouture est d'environ 285 q par jour. En 1904, la minoterie est équipée d'une machine à vapeur de 64 ch. En 1936, la puissance de 130 ch, développée par un moteur à gaz pauvre fabriqué à Vierzon, peut être complétée en cas de besoin par celle de 50 ch d'un moteur à gasoil Ruston Horneby. L'équipement est alors de cinq broyeurs, cinq convertisseurs, une paire de meules, quatre plansichters et une bluterie centrifuge.

Notice Mérimée

IA17000362

Commentaires

Un blog est destiné à montrer les travaux entrepris par Coen et Ariane ter Kuile dans l’ancienne Minoterie Parias.

Sources et documentation

http://www.la-minoterie.fr/presentation.html

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?

Revue L'Archéologie Industrielle en France, n° 32, octobre 1998, p. 36

Description:

L’usine cesse de fonctionner dans les années 1970 et dans cette même décennie, elle est transformée en logements. Il s’agit d’une première transformation de la minoterie. Puis, en 2007, une nouvelle phase de réhabilitation est menée par deux particuliers, Coen et Ariane ter Kuile, qui transforment l’ensemble des bâtiments en gîte, bureaux et salle de réception. Les bâtiments, qui vont faire l’objet de travaux, sont pour certains à l’abandon et en très mauvais état tant au niveau des toitures que des murs et des sols. Le grand bâtiment au rez-de-chaussée a été transformé en chai et abrite d’énormes fûts d’eau de vie en chêne. La plupart des ouvertures (fenêtres et portes) ont été bouchées et une partie de la machinerie de la minoterie est encore en place à l’intérieur.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

620 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Brasserie Saint-Nicolas – Yutz

Les bâtiments ont été rachetés par la mairie de Yutz et réhabilités afin d'accueillir le centre culturel de la commune. Des logements et des commerces ont égale...

13 juin 2012

766 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Brasserie Boeckel et Mortz – Angoulême

Construits peu d’années après la naissance de la « littérature en estampes » imaginée en 1835 par Rodolphe Töpffer, ces anciens chais ont été restaurés et réhab...

13 juin 2012

706 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Minoterie Lambotte – Aumale

L'édifice est constitué de trois ateliers. La minoterie proprement dite est construite en brique sur deux étages carrés et un étage de comble à surcroît. La min...

13 juin 2012

554 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.