Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Manufacture des Couvertures et Molletons – Thizy

Détails:

  • Rue: La Manufacture-Marnand
  • Code Postal: 69240
  • Ville: Thizy
  • Département: 69 - Rhône
  • Région: Rhône-Alpes
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Usine de confection
  • Date d'origine: 1881
  • Utilisation actuelle 1: Musée
  • Date de reconversion: 1994
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Louis-Etienne Naton Demonceaux ; famille Boizet (industriels)
  • Porteur du projet de reconversion: Communauté de communes du Pays d’Amplepuis Thizy
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 69248

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

La Manufacture de Couvertures et Molletons est située aux marges de la commune de Marnand, assez loin de ce village, dont elle est séparée par un fort dénivelé. L'usine fut construite en 1881 par un négociant, Louis-Etienne Naton Demonceaux. À cette époque, la perte des industries textiles d’Alsace-Lorraine et le développement de la mécanisation de la production suscitèrent une expansion industrielle très forte, et la construction d’une nouvelle génération d’usines. La manufacture de Thizy en est un exemple caractéristique, tant sur le plan technique, avec sa machine à vapeur qui lui permit de ne pas s’installer au bord d’un ruisseau, donc en fond de vallée, mais également sur le plan architectural, avec ses vastes ateliers sous sheds, et sa haute cheminée de base circulaire. L’usine était administrée par une société anonyme, mais elle fut dirigée pendant plus de trois générations par la famille Boizet, qui y appliqua plutôt une gestion de type familial. Durant près d’un siècle, la Manufacture, qui employa jusqu’à 120 personnes, produisit des couvertures de moyenne qualité et des molletons, à l’instar des autres usines proches. Mais elle se démarqua en fabriquant également des couvertures de luxe, à partir de divers types de laine, sous la marque « Le Chameau ». La production cessa en 1981, l’usine ferma ses portes et devint propriété de la commune de Marnand, qui y hébergea diverses activités industrielles non liées au textile.

Commentaires

Entre ses propres collections et les objets qui lui sont confiés en dépôt, l’Écomusée gère plus de      5 000 objets, complétés par un important fonds d’archives et de documentation.

Sources et documentation

http://www.haut-beaujolais.org/collections/

http://www.haut-beaujolais.org/ecomusee/ce%20document.pdf

http://www.thizy.fr/fr/information/173/ecomusee

Revue L'Archéologie Industrielle en France, n° 31, décembre 1997, p. 53-54

Description:

Puis la Communauté de communes du Pays d’Amplepuis Thizy en devint propriétaire en 1990, et le site, inoccupé, fut mis à la disposition de l’association PHB en 1994. Patrimoines Haut-Beaujolais (loi 1901) a été créée en 1988 pour sauvegarder et promouvoir les patrimoines naturels et culturels de la région. Dès l’origine, l’association a aussi entretenu des liens étroits avec le Groupe de Recherches Historiques de Cours-La Ville, confronté à la disparition accélérée du patrimoine de l’industrie couverturière de cette petite ville. La collaboration entre les deux associations a été déterminante pour la création de l’Écomusée. Labellisé Musée de France en 2005, l’Écomusée est une création de l’association Patrimoines Haut-Beaujolais, qui l’anime et le gère, en partenariat avec la Communauté de communes du Pays d’Amplepuis-Thizy. C’est un lieu emblématique du Haut-Beaujolais, marqué par une forte tradition textile.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

704 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Le tissage Roussel – Tourcoing

Cette usine a gardé l'ensemble de ses dispositions d'origine, y compris sa toiture à sheds. Les interventions n'ont fait qu'exploiter les structures initiales, ...

13 juin 2012

839 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Usine Boulart – Calais

Entre 1988 et 1998, la ville de Calais acquiert l’usine Boulart, ancienne manufacture de dentelle, afin de créer un lieu célébrant le savoir-faire des dentellie...

13 juin 2012

793 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Teinturerie Gillet – Saint-Chamond

En 1977, l’usine est achetée par la ville de Saint-Chamond qui y installe un imprimeur, puis en 1984 le Centre d’activités artisanales et industrielles ou ''pép...

13 juin 2012

787 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.