Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Les chais beaucairois – Lyon

Détails:

  • Rue: 43 bis rue des Docks
  • Code Postal: 69009
  • Ville: Lyon
  • Département: 69 - Rhône
  • Région: Rhône-Alpes
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Usine d'instruments de mesure
  • Date d'origine: 1876
  • Utilisation actuelle 1: Cinéma
  • Utilisation actuelle 2: Espace commercial
  • Date de reconversion: 2009
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Henri Feuga (architecte) ; Lelarge (charpentier)
  • Porteur du projet de reconversion: Europalace
  • Protection: Inscrit MH le 3 juillet 2003
  • Code INSEE: 69389

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Installés le long de la Saône à Lyon, les chais Beaucairois construits en 1880 faisaient partie d’un vaste ensemble industriel établi entre le fleuve et la voie ferrée dans le quartier industriel de Vaise près de Lyon. Les chais étaient destinés à l’origine à une fabrique de balances, la société Falcot, Meyret et Cie. Déjà installée sur le site en 1875, elle reconstruit rapidement ses locaux sur les plans de l’architecte Henri Feuga. Cette société fournit les Cies des chemins de fer français, italiens, espagnols, russes, suisses. La société est spécialisée dans les ponts à bascules avec charpentes en fer à double T pour voitures et wagons, avec installation sur maçonnerie et dans un cuvelage en fonte. Elle fabrique également les bascules portatives ordinaires et avec appareil démonstratif à double romaine, ainsi que les balances de comptoir. La société ferme ses portes en 1932 et le site est repris en 1934 par la société Guichard-Perrachon-Casino qui le transforme en usine d’embouteillage de vins et d’eaux minérales. Les chais se distinguent par une charpente très originale mixte en bois et acier. Une double nef composée de fermes cintrées se développe entre les murs latéraux en pierre. Elle repose dans sa partie médiane sur une poutrelle en treillis en fer riveté portée par une rangée centrale de colonnes en fonte.

Notice Mérimée

IA69000036

Description:

Un projet de nouveau complexe tourné vers le cinéma a investi le site en s’appuyant sur les nefs existantes pour structurer le projet. Cet ensemble s’adosse à un nouveau parking à étages qui fait écran côté voies ferrées. Le bâtiment comprend un multiplexe avec salles de cinéma, des espaces de jeux et une Cité du jeu vidéo, en synergie avec les implantations adjacentes de Pathé et d’Infogrammes.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

868 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Usine Jeumont-Schneider – Saint-Denis-La-Plaine

Les deux bâtiments ont été reliés par un troisième, fait de verre et de métal, créant ainsi un bâtiment unifié. Une partie de la halle métallique a été conservé...

13 juin 2012

820 vues au total, 2 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Atelier des  »Grues et Locos »- Le Creusot

Caractéristique du patrimoine industriel du XIXème siècle, l'atelier a fait l'objet depuis les années 1970 de plusieurs projets successifs de restauration, dans...

13 juin 2012

1055 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Grande Halle – Arles

Pour reconquérir et revaloriser ce site délaissé, la Région a confié à l'agence d'architecture Moatti et Rivière, la réhabilitation de cette cathédrale de la mé...

13 juin 2012

1054 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.