Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Fosse Declerc-Combez 9/9 bis – Oignies

Détails:

  • Rue: Chemin du Tordoir
  • Code Postal: 62590
  • Ville: Oignies
  • Département: 62 - Pas-de-Calais
  • Région: Nord-Pas-de-Calais
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Mine
  • Date d'origine: 1928
  • Utilisation actuelle 1: Centre culturel
  • Utilisation actuelle 2: Salle de spectacle
  • Date de reconversion: 2008 (première phase)
  • Surface: 1 385 m²
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Dellile (architecte) ; Foby (ingénieur)
  • Porteur du projet de reconversion: Communauté d’Agglomération d’Hénin-Carvin- CAHC
  • Coût de la reconversion: 20 millions d'euros HT
  • Protection: Inscrit MH le 6 mai 1992 ; classé MH le 10 février 1994
  • Code INSEE: 62637

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Lieu de la première découverte du charbon dans le Pas-de-Calais par l'ingénieur foreur artésien Georges Mulot, en 1842, Oignies a été fondé par la Compagnie des mines de Dourges en 1852 et a été le dernier site d'extraction du bassin minier Nord-Pas-de-Calais à fermer, en décembre 1990. La fosse 9-9bis est un ensemble fonctionnel et cohérent, organisé autour de l'axe du carreau de fosse. Les bâtiments de surface sont construits en béton armé revêtu de briques rouges dans un style néo-régionaliste. Réalisés de 1928 à 1932, leur dessin est dû à Dellile et Foby, respectivement architecte et ingénieur en chef de la Compagnie des mines de Dourges. L'ensemble des machines, notamment une machine Jeumont de 1930, deux compresseurs Messian et Rateau, ainsi qu'une machine à vapeur, est d'origine.

Notice Mérimée

PA00108468

Description:

En 2002, la CAHC rachète le site aux Charbonnages de France et envisage alors sa reconversion. Le projet s’affiche comme un élément d’une politique globale de développement territorial, autour de deux dimensions principales : le développement économique et la cohésion sociale. Il s’agit de promouvoir la pratique musicale dans toutes ses dimensions en développant une synergie entre éducation, enseignement, pratique, création et diffusion. Le projet comprend la création d’une salle de musiques actuelles, le métaphone, une galerie sonore qui sera alimentée par des équipements de nature variée, créés par Louis Dandrel, le CFMI (Centre de formations de musiciens intervenants) et des artistes en résidence. Une offre tertiaire va également être mise en place avec la construction d’un village d’entreprise et une intégration architecturale et paysagère. Il s’agit d’abord de ré-investir le cœur du site, les salles des machines et les bâtiments des chevalements. Les bâtiments classés doivent être utilisés pour accueillir le visiteur, avec l’aménagement de l’accueil général du site et le départ du parcours patrimonial à partir de la salle des cheminées d’aérage. La salle des compresseurs permettra le développement de la fonction restauration. Les salles des treuils sont destinées à devenir des lieux de convivialité modulables. La salle des pendus fera l’objet d’un aménagement permettant le développement d’une offre en salles variées, permettant l’apprentissage, la répétition et le travail de création.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

931 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Salines royales – Salins-Les-Bains

La ville de Salins et la Grande Saline ont inauguré officiellement leurs nouveaux espaces, rebaptisés ''Musée du Sel'' le samedi 18 avril 2009. La visite des Sa...

13 juin 2012

964 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Mine du site Couriot – Saint-Etienne

Le musée a conservé l'ensemble des bâtiments du puits Couriot. Au ''jour'', la visite s'effectue en suivant le parcours du mineur. Elle commence par la salle de...

13 juin 2012

940 vues au total, 2 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Centre historique minier de Lewarde – Lewarde

Le site abrite désormais un musée, un centre de ressources documentaires où sont consultables les 2,7 kilomètres linéaires d'archives des houillères du bassin m...

13 juin 2012

1229 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.