Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Filature et moulinerie de soie du Mazel – Notre-Dame-de-la-Rouvière

Détails:

  • Rue: Lieu-dit le Mazel
  • Code Postal: 30570
  • Ville: Notre-Dame-de-la-Rouvière
  • Département: 30 - Gard
  • Région: Languedoc-Roussillon
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Filature
  • Date d'origine: 1846
  • Utilisation actuelle 1: Bureaux
  • Utilisation actuelle 2: Salle polyvalente
  • Date de reconversion: 1994
  • Surface: 1 578 m²
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Alexandre Méjean (industriel)
  • Porteur du projet de reconversion: Communauté de Communes de l'Aigoual ; Famille Noualhac
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 30190

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Construite entre 1846 et 1849 par Alexandre Méjean, descendant d'une vieille famille de négociants en soie de Ganges (Hérault), la filature du Mazel, exceptionnellement bien conservée, réunit en un même lieu la plupart des éléments de cette épopée agro-industrielle. Sur le plan technique, c'est une usine complète, réalisée selon un plan logique proposé au siècle précédent par Vaucanson avec au centre, le bâtiment de travail, c'est-à-dire la partie proprement industrielle, qui se développe sur trois niveaux. Il s'agit d'une usine en milieu rural, employant presque exclusivement un personnel féminin habitant dans un rayon d'une vingtaine de kilomètres. Sur le plan historique, l'usine est également représentative de l'évolution de la production séricicole cévenole. L'importance et la modernité de l'usine lui permirent de traverser sans trop de mal la grande crise de la pébrine (1854-1870) et même de développer par suite des effets de concentration : elle emploie 120 ouvrières au début du XXème siècle. Malgré les efforts de la famille Noualhac, une longue période de déclin commence avec la Première Guerre mondiale et s'achève avec la fermeture de l'usine textile en 1954.

Notice Mérimée

IA00128485

Commentaires

Construite à l'âge d'or de la soie en France, la filature de soie du Mazel, dernier établissement à avoir fonctionné en Europe, constitue donc un témoin remarquablement bien conservé et encore en partie équipé de cette épopée industrielle.

Sources et documentation

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?

http://www.le-mazel.com/histoire.htm

Revue L'Archéologie Industrielle en France, n° 38, juin 2001, p. 22

Description:

À la fin des années 1980, une dynamique de relance de la production européenne de soie se met en place autour de la dernière filature française, un établissement artisanal de Monoblet dans le Gard. Aidée par l’Europe, la société SERICA installe ses machines ultramodernes dans les ateliers de l’usine de Mazel qui retrouvent ainsi leur vocation originelle de 1994 à 2000, année d’une nouvelle cessation d’activité. Dans les années 1990, une réhabilitation des bâtiment a donc été opérée afin de relancer la sériciculture dans les Cévennes. À cette occasion, il a été fait appel aux Compagnons de France pour la réfection de la charpente et du toit, et aux meilleurs artisans pour l’ensemble des travaux de rénovation. Le bâtiment actuel appartient à la famille Noualhac. À nouveau inoccupé, le lieu attend un locataire. Actuellement, les bâtiments sont inoccupés et la Communauté de communes de l’Aigoual propose en location des espaces polyvalents sur trois niveaux de 1 578 m² modulables selon l’activité du locataire.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

728 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

La dynamo/Banlieues Bleues – Pantin

En 1999, le Conseil général se porte acquéreur de l'ancienne friche industrielle Lafaux dans l'idée d'y installer Banlieues Bleues qui manque d'un lieu de vie e...

13 juin 2012

657 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Teinturerie Gillet – Saint-Chamond

En 1977, l’usine est achetée par la ville de Saint-Chamond qui y installe un imprimeur, puis en 1984 le Centre d’activités artisanales et industrielles ou ''pép...

13 juin 2012

730 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Filature Blan-Lafont – Lille

L'ancienne filature a été reconvertie en pôle d'excellence dédié aux TIC (nouvelles technologies de l'information et de la communication). Euratechnologie est s...

13 juin 2012

698 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.