Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Filature de Vincey – Portieux

Détails:

  • Rue: Lieu-dit Pré-le-Noyer
  • Code Postal: 88330
  • Ville: Portieux
  • Département: 88 - Vosges
  • Région: Lorraine
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Filature
  • Date d'origine: 1892
  • Utilisation actuelle 1: Musée
  • Utilisation actuelle 2: Espace commercial
  • Date de reconversion: 1992
  • Surface: 7577 m² surface du site, 6770 m² de bâtiments industriels
  • Porteur du projet de reconversion: Acteurs privés
  • Protection: Inscrit MH le 22 octobre 1991
  • Code INSEE: 88355

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

En 1890, la construction d'une grande filature commence le long du canal de l'Est et de la ligne de chemin de fer Nancy-Epinal. La filature de Portieux-Vincey est constituée de deux bâtiments donc l'architecture ''à l'anglaise'' est remarquable. C'est la première du genre dans les Vosges. Le bâtiment de Vincey 1 est rectangulaire avec une ossature en béton recouverte de briques rouges. Deux tours contiennent les escaliers et les ascenseurs. L'une des tours est surmontée par un beffroi mitré. Aux abords du canal de l'Est subsiste le bâtiment de la machine à vapeur avec un fronton à redents qui surmonte une grande verrière où l'on peut apercevoir le sigle de l'entreprise: le 'V' de Vincey. L'usine a été arrêtée en septembre 1981, suite à la concurrence en provenance d'autres pays. Cette usine, équipée en dernier pour le travail des fibres synthétiques, aurait dû se transformer à nouveau pour retravailler le coton, revenu à la mode. Cela se révéla impossible du fait des coûts financiers.

Notice Mérimée

PA00107339

Commentaires

Le matériel et les machines ont été riblonnés pour être vendus, c'est-à-dire transformés en déchet de ferraille utilisé dans la fabrication de la fonte de seconde fusion ou dans la fabrication de l'acier.

Sources et documentation

http://www.verreriedeportieux.fr/CDVisitedePortieux/HistoireFilature.html

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr

Revue L'Archéologie industrielle, n°56, juin 2010, p. 23

Description:

Peu à peu, la filature s’est vidée de ses machines et les bâtiments, laissés à l’abandon, ont subi les outrages des ans. Son inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques va marquer une prise de conscience favorisée par le célébration du centennaire de l’usine en 1992. Des particuliers ont donc investi l’usine pour une nouvelle utilisation du site, on y trouve ainsi un musée d’art militaire, mais aussi des activités de stockage commercial telle la Cave des Capucins, négoce de vins et de spiritueux.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

1187 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

La dynamo/Banlieues Bleues – Pantin

En 1999, le Conseil général se porte acquéreur de l'ancienne friche industrielle Lafaux dans l'idée d'y installer Banlieues Bleues qui manque d'un lieu de vie e...

13 juin 2012

1047 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Usine textile Lemaire – Elbeuf

Actuellement, une partie des ateliers de fabrication sont désaffectés. D'autres ont été reconvertis en immeuble à appartements, tout comme le logement patronal.

13 juin 2012

855 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Musée national de l’automobile – Mulhouse

Après maintes péripéties, le musée, désormais propriété d'une association, ouvre au public en 1982. L'Association du Musée national de l'automobile de Mulhouse,...

13 juin 2012

1013 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.