Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Entrepôt commercial, dit magasin général des sucres, puis la Sucrière – Lyon

Détails:

  • Rue: 47 quai Rambaud
  • Code Postal: 69002
  • Ville: Lyon
  • Département: 69 - Rhône
  • Région: Rhône-Alpes
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Entrepôt commercial
  • Date d'origine: 1927
  • Utilisation actuelle 1: Lieu d'exposition
  • Date de reconversion: 2003
  • Surface: 7 000 m²
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Cochet ; L'Avenir (entrepreneurs)
  • Porteur du projet de reconversion: Communauté urbaine du Grand Lyon ; VNF - Voies Naviguable de France
  • Coût de la reconversion: 2,7 millions d'euros TTC
  • Protection: Édifice non protégé
  • Code INSEE: 69382

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

En 1925, la Chambre de Commerce fait construire un entrepôt de cent mètres de long, en rez-de-chaussée. En 1927, la Chambre de Commerce décide de le surélever de deux étages. Sous le nom "d'Entrepôt réel des sucres indigènes'', l'entrepôt est ouvert le premier décembre 1928. Dès 1930, le bâtiment est agrandi au nord. À partir de 1952, une partie des bâtiments est louée à la société A. Berger et Cie (Le Bon Sucre), qui pratique la transformation et le conditionnement des sucres. Un nouvel entrepôt, communiquant avec le précédent, est construit au nord, en 1960, pour la société Berger par l'entreprise l'Avenir. En 1964, la société Berger fusionne avec la Compagnie nouvelle des Sucreries réunies puis les deux sociétés sont absorbées par la Générale sucrière en 1972. En 1976, la Chambre de Commerce passe un marché avec les entreprises Chovet Engineering et Maia-Sonnier pour construire trois silos au sud du bâtiment afin de décharger les péniches apportant du sucre en vrac et d'alimenter les installations de broyage et tamisage. L'entreprise ferme à la fin de l'année 1993.

Notice Mérimée

IA69000839

Commentaires

Toutes les années impaires, la Biennale d’Art Contemporain de la ville de Lyon s'installe dans le bâtiment.

Description:

L’entrepôt est resté longtemps inutilisé. Des travaux ont alors été entrepris afin d’aménager un espace d’exposition dans la partie de l’entrepôt datée de 1930, avec accueil par les silos. Les travaux de réhabilitation ont été conduits par le cabinet d’architectes Atlas. Dans le cadre de cette rénovation, l’entrepôt des sucres a été rebaptisé  »La Sucrière ». Son réaménagement, pour en faire le lieu phare de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon 2003, a constitué une étape importante dans la transformation du Port Rambaud en espace ouvert au public. Les visiteurs, qui pénètrent dans l’entrepôt par les anciens silos, suivent le chemin emprunté autrefois par les arrivages de sucre.Le bâtiment offre un espace d’exposition de 7000 m².

Numéro d'identification de la fiche : N/A

714 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

Reconversion

Cité Antoine Loubeyre – Paris

Suite à des années de squat et à l'expulsion de ses occupants, l'ensemble a subi des dégradations superficielles telles que tags, graffiti et bris de verre. La ...

13 juin 2012

721 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Silo d’Arenc – Marseille

Il fut un temps menacé de démolition mais fait aujourd'hui l'objet d'un programme ambitieux de reconversion et va devenir une salle de spectacles qui sera une r...

13 juin 2012

793 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Pavillon de la Communication du CNRS – Meudon

Reconversion d'un bâtiment à structure métallique et sheds en locaux abritant toutes les activités de communication du CNRS.

13 juin 2012

731 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.