Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

PIMH

Château de la Forge

Détails:

  • Département: 24 - Dordogne
  • Région: Aquitaine
  • Type: Usine métallurgique
  • Date protection: 19/12/79
  • Détail protection: L'ensemble de la forge
  • Prop. Publique: oui
  • Détail propriétaire: Département
  • Code utilisation: Visitable
  • Publication: LAMY Yvon, Hommes du fer en périgord au XIX° siècle, Lyon, La manufacture, 1987, 316 p.
  • Date fiche Mérimée: 1992

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 2 novembre 2013

Histoire

L'origine de la forge remonte sans doute à la fin de la guerre de Cent Ans. Ses principaux éléments vont du 17è au début du 20è, mais le site est connu depuis la fin du 15è. La grande halle à charbon de bois, la cantine et le logement de maître furent construits au cours des 17è et 18è. En 1819, l'usine fut rachetée avec le château et transformée. Le haut fourneau, en moellons de schiste, haut de 11 m, date de 1820, son système de récupération des gaz, de 1870, et les fours à cémenter et à puddler, de 1871. Vers 1890, l'usine se diversifia en fabriquant des clefs, puis au début du 20è, des pointes. La coulée du haut fourneau cessa en 1930 et la production de clous, en 1975. Isolée et sauvage, la forge a donné lieu à des opérations d'animation à vocation ethnographique qui ont permis la sauvegarde du matériel, la reconstitution de la roue hydraulique et du bocard en 1981 (CF Mérimée).

Historique

En 1979, indivisions: Mme Suzanne Combescot propriétaire avant 1956. M. Henri Chable de la Heronnière et Mme Edmée Chable de la Heronnière propriétaire depuis 1977. Melle Chantal Salats et Mme Claude Salats, époouse de Bernard Bazin, propriétaire depuis 1978. En 1990, donation faite au Conseil Général de la Dordogne par les propriétaires M. et Mme de la Héronnière, propriétaires du chateau.

Occupation

En 1978, création de l'Association pour la Sauvegarde de la Forge de Savignac-Lédrier; objectifs: sauver de la ruine bâts et installations, reconstituer les installations, créer un musée local de la métallurgie périgourdine. En 2006, signature d'une convention avec l'association "La forme ronde" pour l'animation et la promotion des forges, ayant pour but de rendre accessible la forge au fur et à mesure de l'avancement des travaux qui comporteront nottement la mise en sécurité des lieux, la prévention contre les inondations du site, la restauration de la toiture de la cantine qui s'effondre. En 2007, première tranche de travaux pour la toiture de la cantine après l'étude préalable des MH en 2003 + étude préalable sur les infrastructures hydrauliques confiée à l'ACMH. En 2008 convention renouvelée.

Etat actuel et restaurations et travaux effectués

En 1980, haut fourneau, halle à charbon, ateliers, magasins, existent encore + appareils, outils. Médiathèque du patrimoine dossiers de restauration, (1998/003/0050), restauration de la pointerie et du chenal du marteau à drôme en 1997-8 par Philippe Oudin ACMH + restauration du haut fourneau en 2000 par Oudin, ACMH, (DOE et dossier documentaire, 2000/004/0048) + restauration du magasin en 2001-2 par Oudin (dossier documentaire et DOE, 20002/006/002).

Publication CILAC

14, Lamy Marie-Laure, Expérience de musée en milieu rural, la forge de Savignac-Ledrier, p. 84-88, 34, Dubois Claude et Pizano Ludovic, La forge de Savignac-Lédrier, l'apport des fouilles archéologiques, p. 57-62.

Références et liens

Mairie: 05 53 52 70 61 ou cg24@dordogne.fr En 2000 création de la signalétique par Michel Brand, artiste plasticien, + 2007, conception d'un signal identitaire d'accueil et barrières, portail et garde-corps par le même (voir son site).

Description:

(Rien dans Mérimée 1993)

Numéro d'identification de la fiche : N/A

905 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

PIMH

Mine Hottinger

Mine de charbon comprenant le puits Hottinger et sa tour d'extraction, dite tour Malakoff. Le puits a une profondeur de 618m, et 5m de diamètre. Chevalement maç...

2 novembre 2013

984 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Moulin de la Pâquelais

Premier état : moulin de type "petit-pied" : un seul étage débordant sur encorbellement porté par un pied plus étroit ; ajout de deux étages, d'une deuxième pai...

2 novembre 2013

810 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Moulin du Clos-Guidon

Situation : sur la rive gauche du Thérain ;entre Balleux et Vrocourt ; moulin composé de cinq bâtiments distincts ; atelier : pan de bois et torchis ; équipeme...

2 novembre 2013

856 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.

Information à propos du contributeur

  • Publié par : Louis André
  • Membre depuis : 25 novembre 2013

Autres contributions de Louis André

Plus récentes contributions de Louis André »