Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

Reconversion

Centrale hydroélectrique du Saut-du-Tarn – Saint-Juéry

Détails:

  • Rue: Site du Saut Du Tarn
  • Code Postal: 81160
  • Ville: Saint-Juéry
  • Département: 81 - Tarn
  • Région: Midi-Pyrénées
  • Pays: France
  • Fonction d'origine: Centrale hydroélectrique
  • Date d'origine: 1897
  • Utilisation actuelle 1: Musée
  • Utilisation actuelle 2: Centre de culture scientifique et technique
  • Date de reconversion: 1995 - 2008
  • Personnes et institutions associées au passé industriel: Société Anonyme des Hauts Fourneaux Forges et Aciéries du Saut-du-Tarn (maître d'ouvrage)
  • Porteur du projet de reconversion: Syndicat Mixte du Saut-du-Tarn
  • Protection: Classé MH le 5 juillet 1996
  • Code INSEE: 81257

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 13 juin 2012

Description du passé industriel

Edifiée en 1897 au coeur d'un site métallurgique de près de 20 hectares par la Société Anonyme des Hauts Fourneaux, Forges et Aciéries du Saut-du-Tarn, la centrale est mise en service pour éclairer l'usine et, à partir de 1902, fournir les énergies mécanique et thermique. Les aciéries et laminoirs du Saut-du-Tarn, installés sur une chute rocheuse de vingt mètres, se sont spécialisés à partir de 1820 dans la production des faux et ont développé d'autres gammes d'aciers spéciaux : les ressorts et les limes. Jusqu'au début des années 1930, les agrandissements respectent l'architecture initiale : pierre extraite sur place pour le gros oeuvre, brique décorative et enduit. La centrale est agrandie en 1911. La centrale est doublée vers 1920 d'un bâtiment (46 mètres) à l'aplomb du Tarn. À l'intérieur, la plupart des machines d'origine sont en place : dynamos, turbines, régulateurs, convertisseurs de courant alternatif en courant continu, tableaux de distribution et de contrôle. La production d'électricité s'arrête en 1990.

Notice Mérimée

PA00125615

Description:

L’Espace Culturel du Saut-du-Tarn, ouvert depuis 1995, a pour vocation d’être un centre de culture scientifique, technique et industrielle retraçant l’histoire d’un site pionnier dans la production de l’acier. Le musée du Saut-du-Tarn a ouvert ses portes en 2008 dans le bâtiment de la première centrale hydroélectrique et il fait revivre les débuts de l’électricité, et raconte l’histoire de cette usine créée aux portes d’Albi.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

1015 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


no-image
 

Reconversion

Sous-station électrique Losserand – Paris

Conscients de l'intérêt de l'ouvrage, les services de la ville de Paris ont comblé la lacune par une instruction pointilleuse du permis de construire présenté à...

13 juin 2012

861 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

École Nationale Supérieure d’Architecture – Paris Val-de-Seine ...

ll ne subsiste que sa grande halle (trois plus petites ont été détruites) avec sa cheminée d’évacuation des chaudières. À l’intérieur étaient placées quatre mac...

13 juin 2012

1056 vues au total, 4 vues aujourd'hui

no-image
 

Reconversion

Sous-station électrique La Motte-Picquet – Paris

Aujourd'hui, pour produire la même énergie, les machines n'occupent plus qu'une place réduite de plus de deux tiers. Il était alors possible d'utiliser ces espa...

13 juin 2012

811 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.