Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

 

PIMH

Détails:

  • Département: 71 - Saône-et-Loire
  • Région: Bourgogne
  • Type: Tuilerie
  • Site classé: oui
  • Date protection: 23/09/77
  • Détail protection: Tuilerie en totalité
  • Prop. Publique: oui
  • Détail propriétaire: Commune
  • Code utilisation: Visitable
  • Date fiche Mérimée: 1992

Envoyer par mail

favoriteLoadingAjouter aux favoris
Fiche édité par : le 2 novembre 2013

Histoire

Tuilerie construite au 17è, restaurée en 1760 et en 1940, après sa cessation d'activité en 1932.

Historique

Commune propriétaire depuis 1975. Toujours en 2008

Occupation

Se visite sur rendez-vous, et manifestations, antenne de l'écomusée de la Bresse

Etat actuel et restaurations et travaux effectués

Restaurée et entretenue, tél M. Max Ferrier 03-85-74-62-70

Description:

Four à 4 entrées; construction en brique et pans de bois.

Numéro d'identification de la fiche : N/A

856 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Ces fiches peuvent aussi vous intéresser :


Dans la même catégorie :

Retour à la catégorie

no-image
 

PIMH

Immeuble dit Villa de tartarin

Le moulin est inscrit dans une propriété qui comprend une villa, un jardin, un moulin à huile et un mur de clôture ; pas de description du moulin ni de son éven...

2 novembre 2013

863 vues au total, 0 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Moulin du château

2 novembre 2013

810 vues au total, 1 vues aujourd'hui

no-image
 

PIMH

Moulin de la maison-forte

Bâtiment rectangulaire allongé à cheval sur le bief , juxtaposant 4 parties: dépendances agricoles, logement du meunier, partie meunerie avec atelier de forge, ...

2 novembre 2013

800 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Pour en savoir plus sur cette fiche, signaler une erreur, proposer des images ou collaborer à sa rédaction contactez le contributeur via le formulaire ci-dessous.

Information à propos du contributeur

  • Publié par : Louis André
  • Membre depuis : 25 novembre 2013

Autres contributions de Louis André

Plus récentes contributions de Louis André »