Please select your page

Rechercher dans le site


Derniers articles mis en ligne


Balises et mots clés


Etre rédacteur sur ce site

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?


Parution : le son des rouages (actes de colloque)

Viennent de paraître chez Éditions DELATOUR FRANCE - Le vallier 07120 F-SAMPZON -
www.editions-delatour.com
Tél./Fax : +33 (0)4 75 93 48 13 - Messagerie : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les actes du colloque : le son des rouages -  Représentations musicales des rapports homme-machine au XXe siècle


Vendredi 18 mai 2007  |  Paris (75006)
Résumé
L’imaginaire autour des machines a fortement évolué au fil de l’histoire culturelle, inspirant un large éventail de représentations artistiques aux formes les plus diverses. Des premières machines parlantes du 18e siècle aux voix artificielles d’aujourd’hui, la musique n’est pas restée à l’écart de cet univers, le nourrissant par les moyens qui lui sont propres. Mais ce n’est qu’avec l’industrialisation que la musique occidentale commence véritablement à interroger la place de la machine au sein de la société. La confrontation entre l’homme et la machine devient alors un objet de réflexion artistique, engendrant un corpus d’œuvres hétéroclite dans les musiques dites savante et populaire. Au fil de ce colloque, l’étude de cas précis donnera lieu à un questionnement autour des dimensions esthétiques et enjeux sociaux de ces évocations musicales des rapports homme-machine.
 
Colloque EHESS / CRAL Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales - Centre de Recherches sur les Art et le Langage
Sous la responsabilité de Sara Iglesias et Igor Contreras

Vendredi 18 mai 2007
14h00-14h30 Jean-Marie Schaeffer (CRAL EHESS) : Introduction

14h30-15h10 Yann Rocher : « Destruction et assimilation de machines : le Maschinist Hopkins de Max Brand »

15h25-16h05  Igor Contreras : « De la Symphonie des sirènes d’Avraamov au Boulon de Chostakovitch : des machines pour une musique prolétarienne »

16h05-17h45  Magdalena Mazaraki : « La machine dans le cadre : irruption du cinématographe dans le paysage visuel à la fin du 19e siècle »

17h00-17h40  Max Noubel : « Principes mécaniques, ou l’inspiration de la machine chez les Ultramodernes »

17h40-18h20  Bruno Bossis : « La vocalité artificielle, une nouvelle virtuosité ? »

Samedi 19 mai 2007

10h00-10h40 François Coadou : « Machine prosaïque et machine poétique »

10h40-11h20  Sara Iglesias : « Corps humains, corps machiniques - Machinations de Georges Aperghis »

11h35-12h15  Rosaline Deslauriers : « Quand l’homme et l’image se disputent le plateau : le Théâtre des Deux Mondes et ses  machinations »

12h15-12h55 Giordano Ferrari : « Le poète et la machine : une lecture d’Hyperion de Bruno Maderna »

14h30-15h10 Cécile Bargues : « Une histoire à l’envers des machines célibataires. De Tinguely à Duchamp et vice-versa »

15h10-15h50 Esteban Buch : « Erotisme et totalitarisme de la machine dans le rock des années 1970 »