Please select your page

Rechercher dans le site


Derniers articles mis en ligne


Balises et mots clés


Etre rédacteur sur ce site

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?


Sauvegarder la "ponte" du Gât Mort

http://www.sudouest.fr/2011/07/19/sauvegarder-la-ponte-du-gat-mort-455428-2758.php

L'Association pour la sauvegarde de la ponte - passerelle qui enjambe le Gât Mort - a réuni dernièrement ses adhérents, ainsi que les personnes qui ont manifesté leur soutien à son projet de réhabilitation. Une vingtaine de personnes se sont ainsi retrouvées au sein de l'espace culturel Gilles-Pezat, en présence d'Yves Mayeux, maire de Beautiran, et de Marie-France Théron, maire de Portets. Bernard Fath, conseiller général, en réunion de la Communauté de communes de Montesquieu (CCM) était excusé. Daniel Constant, maire de Castres était absent.

Quelques espoirs

À la suite d'échanges de courriers avec les voies navigables de France (VNF) et la préfecture, la CCM s'est rapprochée de VNF Toulouse, en charge de la gestion des autorisations d'occupation du domaine public fluvial. Il a été notifié l'état de vétusté et d'insécurité de l'ouvrage, présenté les multiples intérêts de ce patrimoine industriel et indiqué le soutien de la CCM à l'action de l'association.

Une demande a été soumise afin de connaître la position de VNF sur la cession de propriété et les modalités juridiques et administratives afin de pouvoir intervenir sur le bien auprès de l'association.

Si Claude Papaïx, responsable de la subdivision VNF Cadillac, a mis en doute la valeur patrimoniale de la ponte, ainsi que le lieu de franchissement, il s'est accordé à rediscuter du devenir pérenne de la passerelle, à aider l'association et à accompagner la valorisation et la préservation des bords de Garonne par la CCM, qui engage déjà des travaux d'entretien des ouvrages et digues en corrélation avec la gestion des bassins versants des trois ruisseaux affluents, dont le Gât Mort.

Claude Papaïx a fait établir deux devis concernant une réhabilitation partielle (200 000 euros) et totale (250 000 euros), qu'il a présenté lors d'une réunion de concertation avec M. Herraiz, technicien des bords de Garonne en janvier. Aucun d'eux ne s'est prononcé sur une des options, laissant planer un doute sur la volonté d'aboutissement du projet.

Benjamin Bocquet, ingénieur expert en béton armé, a proposé de se rapprocher d'architectes industriels, experts en béton armé ainsi que des services du patrimoine de la Gironde. Un nouveau courrier sera adressé en préfecture afin de porter connaissance de l'évolution du dossier. La réunion s'est conclue sur une note d'optimisme.

Philippe Brassié (Sud-Ouest)


ponte_beautiran

A l'époque de Montesquieu, le port de  Beautiran était l'un des plus commodes de Garonne , situé à quatre lieues de Bordeaux . ( citation 1722 par inconnu ). Les Gabares à voiles, avec leur charge de plus de 20 tonneaux de vin, bois et autres denrées des particuliers des communes du canton, y circulaient en passant sous un pont haut en bois « la Ponte ». Détruite par les inondations de 1930, elle a été  reconstruite ensuite en béton armé en 1931.

ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DE LA PONTE DE BEAUTIRAN-CASTRES.

 Objet : la sensibilisation des administrations compétentes, des personnes morales publiques et privées, et des personnes physiques à la sauvegarde et la restauration de la passerelle enjambant le Gat Mort à son embouchure sur la Garonne, sur les communes de Beautiran et de Castres, son but général est de parvenir à ce que, en toute sécurité, cet ouvrage soit accessible et praticable pour les piétons circulant sur le marchepied de Garonne, conformément à la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30/12/2006, tel que le stipule l’article L 2331-2.

Siège social : mairie, place de Verdun, 33640 Beautiran. Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

 

 

 

 

 

 

 

imager_sud_ouest oc_ponte_small

Cet ouvrage a été mis à mal en 2001 par la chute d'un arbre centenaire , et depuis promeneurs , riverains souhaiteraient sa réhabilitation .

Voir aussi ;  

http://www.si-graves-montesquieu.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=254:sauvegarde-de-la-ponte-entre-beautiran-et-castres-gironde-&catid=1:esprit-patrimoine-rural-&Itemid=42