Please select your page

Rechercher dans le site


Derniers articles mis en ligne


Balises et mots clés


Etre rédacteur sur ce site

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?


Emotion à Chalon-sur-Saône : la sucrerie en passe d'être démolie

Emotion à Chalon-sur-Saône : la sucrerie en passe d'être démolie...

Lire texte et photos sur ce lien :

http://www.vivre-a-chalon.com/lire_CHALON-_-Emotion-et-mobilisation-contre-la-destruction-de-la-Sucrerie-Blanche,2303be3e0521122bba3fdb214022c1533f268b4c.html

A le veille de la démolition du Moulin de la Sucrerie Blanche, de nombreuses voix s’élèvent à Chalon contre ce projet qui "détruira irrémédiablement notre patrimoine". Articles et pétitions fleurissent...

Dans l'attente de pouvoir vous fournir un complément d'information voici un extrait d'un courriel qui nous a été transmis :

"Il semble que ce moulin à vapeur représente un patrimoine industriel très intéressant. Si l’année de construction s’avère bien être 1823, il ne doit pas y avoir beaucoup de moulin à vapeur de cette époque encore sur pied.

Petiot-Groffier son commanditaire (ci-dessous lien vers le texte de Gilles Platret) a été un personnage très important dans le paysage politique et économique du chalonnais. Sa passion pour la photographie semblait le conduire souvent vers d’autres moulins.

A ce jour ce personnage illustre n’a pas la place qui lui est due, son laboratoire photographique a été déménagé en catimini de sa résidence de Châtenoy le Royal. 
Maintenant on va détruire son œuvre industrielle, il ne lui restera qu’une toute petite place à son nom, perdue dans le quartier de Bellevue.

IL FAUT SAUVER LE MOULIN PETIOT GROFFIER."

Extrait :
A cette vie politique s'ajouta un goût particulièrement développé pour les affaires économiques. Dans ce Chalonnais du tout début de l'ère industrielle, on lui doit la mise sur pied de nombreuses entreprises. Outre la constitution en 1823 du moulin à vapeur de Saint-Cosme, l'une des plus fameuses fut la sucrerie des Alouettes, à Châtenoy-le-Royal, société dont il fut le co-fondateur en 1836 et qui se spécialisa pendant de longues années dans la fabrication de sucre indigène à partir de la betterave. "

Extrait texte de Gilles PLATRET
Source : http://www.virusphoto.com/12042-decouverte-du-plus-vieux-laboratoire-photo-au-monde.html