Please select your page

Rechercher dans le site


Derniers articles mis en ligne


Balises et mots clés


Etre rédacteur sur ce site

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?


La Voix du Nord : Français et Belges à l'unisson

Français et Belges à l'unisson

http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2011/04/07/article_francais-et-belges-a-l-unisson.shtml

7 avril 2011

« La région Nord - Pas-de-Calais et cette partie de la Wallonie ont beaucoup de choses en commun dans leur passé industriel, explique Catherine Bertram, directrice d'études à la mission du bassin minier. Il fallait donc mener un travail scientifique et touristique commun. »

Un atout pour l'UNESCO ?

Les projets se multiplient. Une carte détaillée de la route reliant les différents sites a déjà été publiée par la mission du bassin minier. En juin, un atlas en images sera commercialisé et une application iPhone doit voir le jour en juillet. « Il s'agit de proposer aux visiteurs des informations et du contenu supplémentaires sur les lieux qu'ils visitent pour une sorte de tour transfrontalier industriel interactif », détaille Catherine Bertram. En septembre, les deux territoires seront parcourus par les participants à un raid sportif transfrontalier. Deux jours de course, entre Wallonie et bassin minier où les participants auront l'occasion de descendre en rappel de la tour de la fosse 11/19 à Loos-en-Gohelle ou du chevalement du PASS à Frameries (B).

« À ma connaissance, c'est le seul exemple de coopération transfrontalière dans le domaine du patrimoine industriel », estime Catherine Bertram.

L'enjeu pour les deux régions ne se limite pas au simple cadre touristique. À l'été 2012, le bassin minier français et son pendant d'outre-Quiévrain devraient être examinés par l'UNESCO en vue d'une inscription au patrimoine mondial de l'humanité. Pour Daisy Vansteene, directrice de l'écomusée de Bois-du-Luc, à côté de La Louvière (B), « ça ne sera pas l'élément le plus déterminant à l'attribution du label, mais ça peut être un plus de montrer que les territoires sont dynamiques. » Le projet ICI prendra fin en décembre 2012 et devrait avoir bouclé tous ses objectifs initiaux. « On ne voulait pas faire un circuit pour faire un circuit, poursuit Catherine Beltram. On veut laisser un impact concret sur le territoire. »