Please select your page

Rechercher dans le site


Derniers articles mis en ligne


Balises et mots clés


Etre rédacteur sur ce site

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?


Exposition à Grasse : le patrimoine industriel, la parfumerie....

Dans le cadre de la 3e édition de Grasse au fil du temps, le MIP inaugure aujourd'hui l'opus consacré à l'architecture et l'industrie. À voir jusqu'au 13 mars

Le patrimoine industriel

Cliquez sur =: http://www.grasse.maville.com/actu/actudet_--Le-patrimoine-industriel-_loc-1617649_actu.Htm

Trois ans de travail

Pour ce faire, une équipe s'est entièrement dédiée au projet depuis 2007. Gabriel Benalloul, chargé de recherche pour le MIP, admet facilement « être intégré au projet depuis 2005 pour la ville mais c'est réellement en 2007 qu'un inventaire du patrimoine industriel de la parfumerie a vu le jour. Il s'agissait d'un projet colossal dans lequel le service de l'inventaire général du patrimoine, la Région, et la ville par le biais du MIP et l'ARMIP (Association pour le Rayonnement du MIP) ont assuré la maîtrise d'oeuvre, analyse ce diplômé d'histoire. Mais il faut également souligner la participation du conseil général ». C'est simple, l'exposition permet de proposer un aperçu du patrimoine industriel toujours vivant. « Nous avons mutualisé les collections des différents services culturels de la ville (archives, bibliothèques, musées) et surtout, nous avons recensé près de quatre-vingts sites autour de Grasse.

Garder l'âme de la ville

De ce patrimoine, nous avons approfondi une soixantaine d'éléments avec un travail notarial, historique, photographique très important », analyse Muriel Courché, chargée de communication au MIP.

Au-delà du parc géographique conséquent des friches industrielles, s'était posée la question de l'avenir de ses sites dans la politique de réorganisation urbaine de la ville. Un travail important a été réalisé pour en réhabiliter certains, et pour conserver l'âme de Grasse. « Il suffit de regarder l'espace Jacques-Louis Lions, l'espace Chiris, les bâtiments de l'usine Roure-Bertrand ou la demeure patronale de la Sabranette - Chabarot pour se rendre compte de l'impact de la production industrielle du parfum, poursuit Gabriel Benalloul. La ville compte une multitude d'autres lieux, parfois totalement banals, engoncés dans la cité et qui ont fait l'histoire de la parfumerie grassoise et mondiale. Afin de ne pas laisser disparaître la mémoire de la cité, il était indispensable d'en faire l'inventaire. Cette exposition a pour but de faire le bilan sur cet inventaire. Cela représente un corpus de plus de 400 bâtiments...», conclut Gabriel Benalloul.

« C'est un travail de longue haleine dans lequel il faut souligner l'investissement conséquent de l'architecte Hervé Ellena, de la dessinatrice Nathalie Pegan et des photographes Michel Graniou et Alain Sabatier », se félicite Muriel Courché.

Quoi qu'il en soit, même après des années d'existence, le parfum a su garder ce côté intemporel. Comme figé. Telle une photo...

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Exposition « Grasse au fil du temps » : architecture et industrie

Du 10 décembre au 13 mars 2011

au MIP.

Rens : 04.97.05.58.00.

Tarif : gratuit pour l'exposition temporaire, 3 euros pour celle permanente.