Please select your page

Rechercher dans le site


Derniers articles mis en ligne


Balises et mots clés


Etre rédacteur sur ce site

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?


Le dossier du pont Colbert à Dieppe sur TF1

De la part de S. Abot,  comité de sauvegarde du Pont du Pollet à Dieppe  : www.pontcolbert.fr

Regardez cette vidéo : elle est courte et éloquente même si  quelques inexactitudes trainent ici au début du reportage où il est dit que Paul Alexandre était rival de Gustave Eiffel. Non, car Alexandre était l'ingénieur des Ponts et Chaussées auteur des plans du pont; Eiffel a fait partie des prétendants à sa construction.

http://www.youtube.com/watch?v=5zXi_2EiF9k

Un fichier audio est également consultable ici : http://www.dieppe.fr/extraits_audio/le-pont-colbert-du-pollet-17

Autres références à consulter : 

la fiche de la base Structurae http://fr.structurae.de/structures/data/index.cfm?ID=s0002976

http://lepontdupollet.canalblog.com/  : blog du pont (http://lepontdupollet.canalblog.com/) conçu par David Raillot, érudit local, grand connaisseur et défenseur du pont (le même qui intervient dans le lien audio de la Ville de Dieppe). Nous avons emprunté cette image aérienne à ce blog ainsi que le texte qui suit...

8637381_m

20 novembre 2007

LE PONT COLBERT AU REBUT

Patrimoine. Le syndicat mixte gérant le port a annoncé le remplacement, fin 2011, de l'ouvrage datant de 1889 par un pont neuf. La levée de boucliers ne devrait pas tarder.


HISTOIRE DU GRAND PONT

La construction

En 1879, des aménagements sont décidés pour relancer le port de Dieppe. Le programme des travaux est lancé par Charles de Freycinet, ministre des Travaux publics. Une grosse somme d’argent fut votée, pour l’agrandissement des bassins et le percement d’un chenal de 40 m de large qui permit le passage de grands bateaux dans les nouveaux bassins.

M. de Hérédia, ministre des travaux publics et M. Dautresme, ministre du commerce et de l’industrie, inaugurèrent le pont tournant le 18 juillet 1887.

Le plus grand pont

Depuis 1874, le pont tournant ayant la porté la plus longue était celui de Leith en Ecosse, qui mesurait 44,69 m avec une passe de 36,84 m.  En 1887, cette longueur fut dépassée par celui du Pollet à Dieppe puis par le pont d’Arenc à Marseille.

Pour Dieppe, un programme d’amélioration du port fut annexé à la Loi du 3 avril 1880. Ce dernier comprenait l’ouverture à travers le faubourg du Pollet d’un chenal de 40 mètres de largeur destiné à relier l’avant-port avec le bassin de la retenue.

Un quartier coupé en deux

Ce percement devait couper le quartier du Pollet en deux et le séparer de la ville de Dieppe. Plus d’une centaine de maisons furent détruites pour permettre le percement du chenal. Les habitants furent obligés de se reloger et les plus pauvres se retrouvèrent dans les gobes des falaises. De plus, ce percement coupait en deux la route nationale n°25 qui allait de Lille au Havre et était la voie principale qui desservait le nord du département.

Le projet d’origine qui voulait conserver les intérêts locaux, proposait de maintenir les communications au moyen d’un pont tournant à deux voies charretières à manœuvre rapide.

Les dimensions

La dimension du pont à sa construction était de 70,50 m de longueur. La longueur de la volée était de 47 m et celle de la culasse de 23,50 m, qui représente la demi-longueur de la volée. La largeur du garde-corps de 7 m se divisait en 4,50 m pour la chaussée et 2,50 m pour les deux trottoirs.

Le tablier du pont est situé à 0,50 m au-dessus des plus hautes mers d’équinoxe. Mais le 20 janvier 1891, la pleine mer était si haute qu’il fallut ouvrir le pont pendant 2 heures pour ne pas que les lames de la mer ne l’endommagent. Cette manœuvre fut utilisée encore quelques fois durant les décennies suivantes lors des fortes marées.