Please select your page

Rechercher dans le site


Derniers articles mis en ligne


Balises et mots clés


Etre rédacteur sur ce site

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?


Revue de presse : Bohin se visite...

Basse-Normandie. Les aiguilles Bohin ouvrent leur chas au public : Ouest France

http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/basse-normandie-aiguilles-bohin-ouvrent-leur-chas-au-public-26-02-2014-134208?utm_source=rss&utm_medium=ofentreprise&utm_campaign=rss_info_toute

À Saint-Sulpice-sur-Risle, la manufacture Bohin inaugure, ce jeudi, son ouverture aux visiteurs. Fondée en 1833 par Benjamin Bohin, cette usine inattendue vend des millions d'aiguilles dans trente-cinq pays.

ecran 2014-02-26_à_14.19.30 (source : www.lamanufacturebohin.fr (site en construction mais déjà de très belles images dans la page d'accueil)

Au coeur du pays d'Ouche, un patrimoine industriel intact, des bâtiments en briques et des machines classées à l'inventaire des monuments historiques va ouvrir ses portes historiques au public.

Fondée en 1833 à Saint-Sulpice-sur-Risle par Benjamin Bohin, cette usine inattendue vend des millions d'aiguilles dans trente-cinq pays. Elle a connu jusqu'à 600 personnes avant la Première Guerre mondiale. Elles sont une quarantaine aujourd'hui.

Ce jeudi, Didier Vrac, heureux, inaugure l'ouverture de son usine aux visiteurs. Une usine à dix minutes... du Center Parcs de Verneuil-sur-Avre et ses 400 000 visiteurs. Didier Vrac, lui, table sur 30 000 par an. Une partie de la production sera visible en toute sécurité. « Nous restons d'abord une entreprise avant d'être un musée », prévient le PDG.

Suivra la découverte d'un espace muséographique réalisé par François Confino, l'homme du musée Chaplin en Suisse, du musée de l'Automobile de Turin, de la Maison Satie à Honfleur. La visite estimée à deux heures et quart est ponctuée d'un petit film Les aventures de Benjamin Bohin.

La manufacture Bohin et son savoir-faire ancestral ont bien failli disparaître, victime notamment des contrefaçons chinoises ou africaines. L'ancien directeur des achats, Didier Vrac, a cru dur comme de l'acier cuivré au sauvetage de Bohin. Il a eu raison. «J'ai simplement mis en avant les atouts de l'entreprise, son histoire, son patrimoine. »

La mémoire du geste

(...)

 


La Manufacture Bohin. Ouverture du 4 mars au 26 octobre, mardi au dimanche, 10 h à 18 h. Adultes : 8,90 €; de 6 à 12 ans : 5,90 €; moins de 6 ans, gratuit ; scolaires : 4,90 €. Le week-end, les employés ne sont pas à leurs postes, diffusion de vidéos. Tél. 02 33 24 89 38. www.lamanufacturebohin.fr

Jean-Jacques LEROSIER