Please select your page

Rechercher dans le site


Derniers articles mis en ligne


Balises et mots clés


Etre rédacteur sur ce site

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?


Soutenance de thèse : Innovations des techniques verrières au XIXe siècle

 soutenance de  thèse de doctorat intitulée :

 Innovations des techniques verrières au XIXe siècle et leurs applications dans la réalisation de vitraux 

Alba Fabiola Lozano C

La soutenance aura lieu Le 28 novembre à 14h00, salle 21-1-16, Cnam (accès Saint-Martin)75003 Paris
 
Le Jury est composé de : 
Mme CARRE Anne-Laure               Chargée de collections, Musée du CNAM
Mr EMPTOZ Gérard                         Professeur honoraire, Université de Nantes
Mr HEROLD Michel                          HDR, Université Paris-Sorbonne-Paris IV
Mme LESTEL Laurence                   HDR, Université Pierre et Marie Curie
Mr LUNEAU Jean-François             HDR, Université Blaise Pascal
 

Résumé :

Á la fin du XVIIIe siècle, la technique du vitrail est menacée de disparition en France. En réaction, les tentatives en vue de retrouver les procédés de cet art se sont multipliées, aussi bien dans le milieu artistique que scientifique. Le but de cette thèse est de faire le point sur les avancées technologiques mises en œuvre pour la réalisation de vitraux au XIXᵉ siècle à travers l’étude de l’ensemble des brevets déposés au XIXᵉ siècle concernant les techniques de fabrication et de décoration du verre. Par l’étude de ces brevets, nous avons pu montrer que ces innovations ont été les plus nombreuses dans la seconde moitié du XIXᵉ, en relation avec la montée de la demande en vitraux. Les innovations sont de deux ordres : d’une part celles concernant la fabrication du verre et de verres spéciaux (coloré, opalescent, irisé, etc.), d’autre part celles concernant les techniques de décoration du verre (peintures vitrifiables, procédés d’impression et procédés). Les peintres-verriers ont été des acteurs actifs pour le développement de ces innovations, comme en témoignent les brevets qu’ils ont déposés et les vitraux qu’ils ont réalisés avec ces nouvelles techniques.