Please select your page

Rechercher dans le site


Derniers articles mis en ligne


Balises et mots clés


Etre rédacteur sur ce site

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?


Vient de paraître : Genre et Techniques XIXe-XXIe siècle

Sous la direction de Fabien Knittel et Pascal Raggi

Genre et Techniques XIXe-XXIe siècle

Les objets techniques, leur manipulation, sont presque toujours renvoyés au masculin. Or, ce stéréotype n’est que partiellement vrai une fois que l’on s’est efforcé de mener une analyse fine des rapports entre genre et techniques, ambition de tous les auteurs de ce livre. Dans l’historiographie francophone, comme le lien entre genre et techniques a été rarement effectué, les principales questions à la croisée de ces deux thématiques doivent encore être étudiées et les réponses déjà apportées approfondies.

ecran 2013-10-22_à_10.15.50Ainsi, l’étude du rapport entre les femmes et les techniques n’est qu’une première approche qui doit être étendue dans le cadre d’une problématique plus large tenant compte de tous les aspects du genre, notamment les questions liées à la masculinité. Ces aspects méritent d’ailleurs une attention toute particulière, dans le sens où l’enseignement technique contribue à la construction d’un certain type de masculinité, reproduisant, par exemple, des différences genrées à l’école et dans les milieux professionnels.

Les différents textes rassemblés dans cet ouvrage permettent de s’interroger sur une thématique innovante. Si les travaux d’historiens dominent, le sujet abordé rend néanmoins nécessaire une approche pluridisciplinaire. La sociologie, la philosophie et l’anthropologie apportent donc également ici un éclairage sur les liens qui peuvent exister entre genre et techniques.


 

Fabien Knittel est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Franche-Comté. Spécialiste d’histoire des techniques rurales au XIXe siècle, il est membre du Laboratoire des Sciences Historiques (LSH, EA 2273).
Pascal Raggi est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Lorraine, membre du Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire (CRULH, EA 3945). Ses recherches concernent l’histoire économique et sociale du xxe siècle et, plus particulièrement, l’histoire industrielle et minière.