Please select your page

Rechercher dans le site


Derniers articles mis en ligne


Balises et mots clés


Etre rédacteur sur ce site

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?


Fonte liquide : coulée à Dommartin-le-Franc le 7 octobre

De la fonte liquide, des coulées en vrai : 7 octobre 2012 à Dommartin-le-Franc

Les événements de Lorraine ont fait connaître au grand public l'expression "phase liquide" pour rappeler que la fonte de fer coule d'un haut-fourneau ou d'un cubilot. Bientôt en Lorraine, le seul endroit où le grand public pourra voir de la fonte liquide couler dans une poche ou dans un moule sera en Champagne-Ardenne dans l'usine du bas de Dommartin-le-Franc gérée par l'ASPM avec la coulée annuelle (7 octobre) réalisée à partir du cubilot Loritz (récupéré de ce lycée nancéien) par les élèves du lycée venu oeuvrer sous les regards d'un public nombreux.

Hommage à Lionel Girardin

COULEE prepa 1


Il s'agit d'une vraie coulée produisant des pièces et des statues de fonte et non d'une simulation.

Rappelons que le cubilot du lycée Loritz a environ une soixantaine d'années et a été sauvé du ferraillage in extremis. Dans cette histoire, deux personnes ont joué un rôle important.

L'ASPM (Mme Robert-Dehault) raconte : 

"Par un froid dimanche de l’hiver 1997/1998, des membres de l’association travaillant au haut-fourneau de Dommartin-le-Franc ont reçu la visite de Lionel et d’Albert Voignier, tous deux enseignants à Loritz. Ils proposaient le cubilot du lycée qui, après une cinquantaine d’années de service, allait être ferraillé et remplacé par un four électrique. Nous avons dit oui avec autant d’enthousiasme que d’inconscience car l’objectif était de lui donner une seconde vie sur un lieu patrimonial : l’usine du bas de Dommartin-le-Franc."

"Le démontage et l’acheminement du cubilot ont été une aventure. Sa réimplantation en a été une autre. Durant l’été 1998, des élèves encadrés par Lionel et Albert, ainsi que l’Aspm, ont remonté le cubilot. Entreprise de façon entièrement bénévole, cette opération complexe, très technique et logistiquement lourde a été menée rondement. Le cubilot a été remis à feu pour les Journées du patrimoine 1998."

"Depuis, il est rallumé chaque année le premier dimanche d’octobre par les élèves et les enseignants de Loritz, avec l’aide des fonderies locales et naturellement de l’Aspm."

Lionel Girardin, devenu proviseur du lycée Saint-Exupéry à Saint-Dizier, qui avait accueilli le Cilac lors du voyage en terre de fonte d'art, est décédé le 20 septembre. " Le cubilot, objet patrimonial vivant, poursuit sa mission de formation des élèves dans un contexte de production industrielle et de lien fort avec les entreprises. Il les sensibilise aussi à d’autres valeurs, celles du monde associatif et de l’engagement bénévole."

La coulée du 7 octobre est dédiée à Lionel Girardin : les photos ci-dessous le montrent lors de la réinstallation du cubilot en 1998.

Deux photos de Lionel Girardin : à gauche, le démontage du cubilot au lycée Loritz, puis le remontage avec l'ASPM  ;  le cubiilot remonté  ; première coulée au cubilot en 1998. D'autres photos de coulées sont visibles sur le site de l'ASPM  : www.fontesdart.org

  Lionel-demontage cubilot Loritz-1  Lionel à Dommartin pour remontage cubilot Dommartin cubilot remonté Première coulee à DLF- 1998 cliquez sur les vignettes (photos ASPM)